La Colombie en 20 dates

09/01/2018

25 000 av. J.-C

Première trace d’occupation humaine en Colombie.

1200 avant J.-C.

Premiers villages agricoles permanents et début de la culture du manioc et du maïs.

Ier millénaire av. J.-C.

Naissance des cultures subandines, notamment dans la région de San Agustín.

1525

Début de la conquête espagnole dans la région habitée par les Indiens chibchas.

1538

Fondation de Bogota par Gonzalo Jiménez de Quesada.

1719

Création du Royaume de Nouvelle-Grenade, qui englobe la Colombie, l’Équateur, le Venezuela et le Panama actuels.

1810

Les provinces de Nouvelle-Grenade décident de rompre avec l’Espagne. Début de la guerre d’indépendance.

1819

Simon Bolivar déclare l’indépendance de la République de Grande Colombie.

1830

Indépendance de l’Équateur, le Panama suivra en 1903.

1899-1902 

Guerre des Mille Jours qui oppose le parti libéral colombien au parti national.

1948-1958

L’assassinat du leader libéral Jorge Gaitan provoque de violentes émeutes à Bogota et déclenche une guerre civile, la Violencia, qui fera plus de 300 000 victimes.

1958

Constitution de la République de Marquetalia, une zone autonome en marge du pouvoir central colombien, par des groupes d’autodéfense paysans. Elle est attaquée par l’armée en 1964.

1966

Fondation des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) par d’anciens guérilleros de la République de Marquetalia.

1982

Gabriel Garcia Marquez reçoit le prix Nobel de littérature.

1993

Pablo Escobar, le chef du cartel de Medellin, est tué par les forces de sécurité.

2000

Signature du « Plan Colombie » : les États-Unis octroient 1,3 milliard de dollars d’aide pour lutter contre le narcotrafic et la guérilla.

2002

Ingrid Betancourt, candidate à la présidentielle, est enlevée par les FARC. 

2006

Accord de libre-échange entre les États-Unis et la Colombie.

2015

Poignée de main historique à La Havane entre Juan Manuel Santos, le Président colombien, et Timoleón Jiménez, alias Timochenko, le chef des FARC.

2016

Accord de paix entre le gouvernement colombien et les FARC. Le Président Juan Manuel Santos reçoit le prix Nobel de la paix.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.