02/10/2016

Faut-il découvrir Shanghai à la fin ou au début d’un voyage en Chine ? La question se pose tant la mégapole de 24 millions d’habitants semble détachée même du continent, ouverte sur le monde, optimiste et dépassant de loin les capacités d’innovation d’autres villes, dont Pékin.

Les témoins du passé sont rares mais appréciés des Shanghaiens et des touristes ! La vieille ville de Nanshi n’est que le reliquat paisible d’un passé révolu dont les ruelles conservent un certain charme, le parc de Yuyuan créé sous la dynastie Ming est pourvu d’une maison de thé, le réseau serré de longtang traditionnelles de Tianzifang est un lieu festif, et les centres commerciaux de Xintiandi proposent mille et une solutions pour déjeuner.

Tout entière tournée vers l’avenir, Shanghai conserve dans le Bund (emblématique de l’époque des concessions anglaises et françaises) des traces de son passé international. Elles forment un ensemble cohérent élevé au début du XXe siècle, d’architecture européenne Art déco. Le quartier a retrouvé, après l’abandon communiste des années 60, son lustre passé incarnant la réussite sociale et le progrès. À l’origine de la réputation d’avant-garde de la ville dans les années 1920, le Bund ressemble plus aujourd’hui à un bazar qu’à la rue Montaigne !

Car les modes se font et se défont au XXIe siècle à West Nanjing Rd. ou dans le quartier de Pudong qui bénéficie depuis 1990 d’un formidable élan rénovateur, incarné par la ligne des gratte-ciel de Lujiazui (à visiter de nuit). Les tours amoncelées donnent le vertige par leur grande hauteur et l’audace de leur architecture : Shanghai Tower en spirale, Jinmao Tower habillée de verre, Oriental Pearl Tower en forme de fusée… On aura une bonne idée des contrastes et de la dynamique urbaine en longeant la rive est du Huangpu sur Riverside Av. face au Bund.

Si le patrimoine n’est pas le fort de cette ville « nouvelle », l’art contemporain est son emblème. Hormis le Shanghai Museum dont la collection d’arts chinois est unique au monde, plusieurs lieux accueillent la fine fleur des artistes d’aujourd’hui : Rockbund Museum, Shanghai Gallery of Art, M50, Shanghai Museum of Contemporary Art (MOCA), China Art Palace…

Le plus Comptoir des Voyages

Découvrir le quartier populaire de Chaoyang avec ses habitants et terminer par un déjeuner chez madame Wang. 

Nous on adore

La vue depuis le sommet de la Shanghai Tower (632 m). Sortie de terre en 2015, elle est encore peu fréquentée.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.