Nos petits secrets dans le sud de la Chine

23/09/2016

découvrir le marché local de Yuanyang

Deux villages forment la communauté de Yuanyang : la vieille ville de Xinjie entourée de rizières en terrasses et la ville moderne de Nansha. Elle dispose d’un marché couvert journalier où les minorités Hani, Miao et Yi viennent vendre leurs productions. Outre les particularités vestimentaires, plusieurs dialectes s’entrecroisent ajoutant une saveur auditive au plaisir des yeux devant les étals et des papilles éveillées par le caoya, une herbe aromatique locale mise à toutes les sauces.

randonner dans le parc naturel de Jiuzhaigou

Dans la vallée des Neuf villages, la randonnée s’impose. Les principaux sites du parc se gagnent à pied pour savourer la nature bien qu’ils soient accessibles en navette. Un compromis est possible en se faisant déposer au dernier point d’arrêt et en sillonnant les alentours. Plusieurs sentiers tracent d’une merveille à l’autre un cordon qu’il sera difficile d’abandonner : les lacs Étincelants, Long et des Herbes, les cascades de Nuorilang ou de Shuzheng, le bassin aux Cinq couleurs…

assister aux courses hippiques à Hong Kong

Lorsque le soir tombe le mercredi soir sur Hong Kong, l’attention populaire se dirige vers le champ de course de chevaux d’Happy Valley. Une opportunité pour les Chinois de s’adonner aux jeux d’argent, le pari sur le bon cheval étant le seul autorisé en Chine ! En bonus, une ambiance festive et décontractée, une foule qui n’hésite pas à se mettre sur son 31 et une vue superbe sur la ville. Vous ne serez pas obligé de vous ruiner pour participer, les paris sont bon marché. Comme tout-à-chacun, ne vous retenez pas d’encourager votre monture dans le dernier passage.

retrouver l’ambiance portugaise à Macao

Du milieu du XVIe siècle à 1999, Macao a appartenu au Portugal. Son centre historique témoigne de cette symbiose entre l’ancienne puissance occidentale et la Chine. Églises baroques, forteresses, quartiers résidentiels, théâtre à l’occidental, université, sénat… on visite aussi bien la Maison des Vieilles Dames qui accueillit des réfugiés portugais de Shanghai que la Maison du Mandarin, refuge de l’écrivain renommé Zheng Guanying, les ruines de l’église Saint-Paul et le jardin Lou Lim Ieoc de style classique chinois. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.