Les villes d'eau : Suzhou, Tongli et Luzhi

01/10/2016

Gigantesque cours d’eau artificiel, le Grand Canal relie Pékin à Hangzhou (1794 km) charriant à travers le pays les denrées, les productions de soie et les hommes. Construit à l’initiative du souverain de l’État Wu Fu Chai à partir du Ve av. J.-C., poursuivi à partir du VIe siècle, il est aujourd’hui inscrit au patrimoine de l’Unesco. Au sud, la région du Jiangsu bénéficie depuis toujours de ce flux incessant, récoltant riz et céréales dans ses terres pour les exporter vers la capitale et recevant en retour les richesses de l’aristocratie impériale.

Dans les villes d’eau sillonnées de canaux de Suzhou, Tongli ou Luzhi, l’aréopage des administrateurs et des intellectuels est à l’origine de l’une des créations les plus impérissables de la Chine : les jardins paysagers. Neuf d’entre eux situés à Suzhou (jardin de l’Humble Administrateur, jardin Attardez-vous, jardin du Maître des Filets, villa de la Montagne Étreinte de Beauté, pavillon Canglang, jardin de la Forêt du Lion, jardin de la Culture, jardin de la Retraite du Couple et jardin de la Retraite et de la Réflexion) particulièrement raffinés bénéficient également de la protection de l’institution mondiale. Ils incarnent le style le plus abouti des jardins dits de Montagne et d’Eau. Le pavillon de Canglang, le plus ancien a été créé au XIe siècle, mais cet art singulier s’est développé jusqu’au XIXe siècle. Les jardiniers de génération en génération se transmettent les secrets de leur pérennité. Dessinés comme à main levée, à l’égal des peintures traditionnelles, ils constituent des microcosmes de paysages naturels, seuls à même d’apporter la paix de l’esprit ; çà et là, ponts et détours de sentiers sont orientés pour ménager des vues inédites, inviter à la contemplation. Dans les pavillons, les fenêtres s’ouvrent sur des compositions conçues pour être vues depuis ce cadre, comme suspendu au mur mettant en valeur le tableau changeant des saisons.

Le plus Comptoir des Voyages

Dormir dans un petit hôtel de charme à Tongli et profiter de la quiétude de la ville, une fois les touristes repartis.

Nous on adore

La poésie et la perfection caractérisant les jardins classiques de Suzhou, incarnation de la culture chinoise traditionnelle.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.