Hong Kong et Macao

24/09/2016

Par nature, Hong Kong bénéficie d’un bon feng shui ! Les maîtres de cet art de vivre l’affirment : le cœur capitaliste du géant communiste est né sous de bons augures. Ses larges montagnes sont synonymes de richesse, les vents doux d’énergie contrôlée et le chenal du port plus étroit à l’embouchure présage que l’argent entre plus vite de la cité qu’il n’en sort !

Ceci expliquerait peut-être l’étonnante vitalité de ce confetti de gratte-ciel dont on mesure les hauteurs vertigineuses depuis Victoria Peak ou encore à Central où trône la symbolique tour HSBC et encore Sheung Wan, quartier des happy few idéal pour une soirée animée. Comme en témoigne le patrimoine architectural du XIXe siècle disséminé sur l’île, l’histoire de cette success-story n’est pas nouvelle et Hong Kong fraîchement rattachée à la Chine n’en a pas les traits. Seul le quartier d’Old Wan Chai s’avère typiquement hongkongais. Ce n’est qu’à bord du mythique Star Ferry assurant la traversée entre l’île et Kowloon sur le continent que l’on devine l’ancrage culturel chinois. Les quartiers se succèdent, bien ordonnés en damier : Tsim Sha Tsui, le plus éclectique, Yan Ma Tei, le plus populaire, Monk Kok le plus familier avec son jardin aux oiseaux. Il reste à explorer les îles étonnantes parfois par leur calme et leurs plages.

L’ancienne colonie portugaise de Macao surnommée justement le « Las Vegas de l’Orient » garde en son sein un centre historique inscrit au patrimoine de l’Unesco. Étrange mélange d’apparats de baroque portugais et d’Art déco chinois, d’architecture religieuse catholique et bouddhiste, les ruines de l’église jésuite de Saint-Paul côtoient par exemple le temple Na Tcha. Le ravissant quartier de l’église Saint-Lazare, loin des outrances du front de mer est sans doute le plus intimiste et le marché aux puces de Tercena le plus authentique. Au nord, celui des Trois-Lampes est imprégné d’influences birmanes. Il faudra poursuivre jusqu’à Coloane pour voir un habitat de maisons sur pilotis et le village historique de Taipa pour déguster une spécialité locale, le sud de l’île étant réputé pour ses restaurants.

Le plus Comptoir des Voyages

Faire le tour des échoppes pour goûter à tout : dim sum, petits sandwiches, pattes de poulet, egg tart

Nous on adore

L’île de Lantau, accessible en ferry, et son bouddha géant. À proximité, le monastère bouddhique de Po Lin vous accueille pour une promenade dans son magnifique jardin ou un déjeuner dans son restaurant végétarien. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.