Quand partir au Chili ?

04/01/2018

le climat au Chili

De par sa forme étroite et allongée, le Chili offre une diversité climatique hors du commun, des zones désertiques du Nord où l’on ne voit pas une goutte de pluie pendant des décennies aux forêts humiques du Sud. À noter que les saisons y sont inversées par rapport à l’Europe (on est dans l’hémisphère Sud) : en juillet-août, c’est l’hiver ; et en janvier-février, c’est l’été.

Le nord du pays se visite toute l’année, mais attention aux écarts de température une fois la nuit tombée. Le centre, avec son climat presque méditerranéen, connaît des saisons plus marquées, mais agréables, en particulier au printemps et à l’automne. Les étés y sont chauds et secs (28 °C en moyenne) et les hivers doux et humides (10 °C en moyenne). La région patagonienne est plus froide et bercée par les pluies et des vents violents. Mieux vaut s’y rendre pendant l’été austral et profiter de la lumière splendide. Il faut cependant rester vigilant : les conditions météo peuvent changer en un clin d’œil du grand soleil aux flocons.

Enfin, l’île de Pâques, avec son climat subtropical chaud, est particulièrement agréable de novembre à mai.

les points forts de chaque saison

au printemps

Stimuler son ciboulot lors de l’équivalent sud-américain des conférences TED, Puerto de Ideas, à Valparaiso ; Faire son shopping souvenir lors de la Feria Internacional de Artesania à Santiago ; Observer les baleines dans la Caleta Chañaral de Aceituno, au nord du pays ; Admirer un spectacle rare, celui du désert d’Atacama recouvert de fleurs

en été

Fêter le Nouvel An à Valparaiso, temple de la vie nocturne chilienne ; Randonner pendant deux jours dans la réserve naturelle Tamango lors du festival La Ruta del Huemul en l’honneur de cette espèce de cervidé chilien en voie de disparition ; Admirer la faune sauvage au parc Torres del Plaine ; Jouer les Robinson Crusoé sur l’archipel verdoyant Juan Fernandez

en automne

Participer aux vendanges à Santa Cruz ; Profiter du climat plus favorable pour randonner en Patagonie ; Assister à un concours de rodéo (le sport national chilien) à Rancagua ; Se régaler les papilles lors du festival gastronomique Ñam à Santiago

en hiver

Faire du ski dans l’une des stations de sports d’hiver de la région centrale ; S’aventurer dans le célèbre désert d’Atacama ; Tutoyer les glaciers en Patagonie ; Profiter de la désertion des foules de vacanciers pour découvrir Santiago, la capitale

notre agenda au Chili

Festival de la Canción : À Viña del Mar se tient chaque année en février l’un des plus grands concours de chanson populaire du continent sud-américain.

Festival Tapati Rapa Nui : la plus grande manifestation culturelle du Pacifique a lieu pendant la première quinzaine de février sur l’île de Pâques. L’occasion de célébrer les musiques et danses locales, d’assister à un concours de sculpture ou de porter de régimes de bananes !

Nouvel An indigène : Les Mapuches, les Aymaras et les Rapa Nui fêtent le Nouvel An au moment du solstice d’hiver, le 24 juin. Fêtes et rites de purification à Temuco, Santiago ou sur l’île de Pâques.

Fiesta de San Pedro : Aux portes du désert d’Atacama, on honore — à grand renfort de danses, de rodéos et de processions solennelles — le saint patron des pêcheurs (et fondateur de l’Église catholique) le 29 juin.

Festival de la Virgen del Carmen : Mi-juillet, le petit village de La Tirana (environ 500 habitants) est envahi par les pèlerins. 100 000 personnes s’y rassemblent chaque année pour rendre hommage à la patronne du Chili.

Fiestas Patrias : Le 18 septembre, jour de sa fête nationale, le Chili commémore son indépendance. Le pays tout entier s’anime ! Défilés militaires (le plus grand est celui de Santiago), huasas (rodéos) et barbecues.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.