Le Chili en 14 dates

21/12/2017

12 500 av. J.-C.

Le territoire chilien est l’un des derniers à avoir été peuplé par l’homme, arrivé par le détroit de Béring tout au nord du continent nord-américain.

XVe siècle

Le nord du pays passe sous domination inca, les Mapuches résistent.

1520

Fernand de Magellan passe le détroit qui portera son nom et remonte la côte chilienne, l’intégrant à la carte du Nouveau Monde.

1540

Sur fond de quête du mythique Eldorado, les Espagnols lancent la conquête du territoire chilien.

Pâques 1722

Le navigateur néerlandais Rogeveen découvre une île aux étranges statues colossales. L’île prendra le nom de la fête chrétienne et les statues conservent toujours leur mystère.

1798

Le roi espagnol Charles III concède l’indépendance au gouverneur du Chili vis-à-vis du vice-roi du Pérou.

12 février 1818

Après une décennie de révoltes et de batailles, le Chili devient officiellement indépendant de l’Espagne.

1938

Le Front populaire au pouvoir déclare la neutralité du Chili dans le conflit mondial qui s’amorce.

1948

La « loi maudite » interdit le parti communiste. Abrogée 10 ans plus tard, elle aura crispé les appréhensions du socialisme en ce début de Guerre froide.

11 septembre 1973

La junte militaire renverse le président socialiste Allende élu 3 ans plus tôt. Le général Pinochet prend le pouvoir.

5 octobre 1988

Un plébiscite du régime se transforme en référendum. L’opposition récolte 55,99 %, c’est la fin de la dictature.

11 mars 2006

Michèle Bachelet devient la première femme présidente d’Amérique latine. Elle sera réélue en 2013.

2016

Le différend qui oppose le Chili et le Pérou depuis la fin du XIXe siècle trouve une issue favorable au Pérou qui récupère 50 000 km² de l’espace disputé.

2017

Le Chili dépénalise partiellement l’avortement.

Retour haut