Comment se déplacer au Chili ?

02/01/2018

Location de voiture

Pour louer une voiture, il est indispensable d´être âgé d’au moins 24 ans et d’être en possession d’un permis de conduire national, de son passeport et d’une carte de crédit internationale au nom du conducteur.

Conduire au Chili

Conduire un véhicule automatique

Les voitures proposées en location sont des automatiques, ce qui demande un petit moment d’adaptation, mais après tout, qui peut le plus, peut le moins.

P : park, pour le stationnement

R : reverse, pour la marche arrière

N : neutral, point mort / roue libre

D : drive, pour la conduite

Quelques fois s’ajoutent :

2 : mode adapté pour la conduite en montagne et les routes sinueuses.

1 ou L : pour les fortes pentes (frein moteur).

Sur les nouveaux modèles, les commandes de rapport peuvent aussi se trouver au volant.

État des routes

Assez bon état général et bonne signalisation. La Carretera Austral, au sud de Puerto Montt, est non goudronnée et reste l’une des routes les plus sauvages du pays. Si vous devez effectuer de longs trajets en dehors des grands axes, soyez prévoyants et prenez avec vous des réserves de carburant.

Code de la route

• Les feux tricolores sont situés après le croisement, soyez vigilants.

• Il n’existe pas de panneau sens interdit, on trouve le sens de circulation indiqué par une flèche sur le panneau indiquant le nom de la rue. À Santiago, certaines voies à sens unique alternent leur sens de circulation selon l’heure de la journée, il est indiqué par un panneau avec une flèche clignotante.

• Les feux de croisement sont obligatoires en dehors des villes, même en pleine journée.

• Les contrôles de vitesse sont fréquents, même en plein désert. Soyez bien attentif à la signalétique indiquant la vitesse autorisée. En ville, elle est limitée à 50 km/h.

• Pour des raisons de sécurité, on évitera de conduire la nuit.

Passer du Chili à l’Argentine

Pour franchir la frontière, il vous faudra obligatoirement présenter une autorisation de conduire en Argentine. Cette autorisation fournie par le loueur comporte une durée de validité qu’il faudra veiller à ne pas dépasser, sous peine de sanction.

Bus

Le réseau d’autobus est très dense et efficace sur l’ensemble du territoire. C’est le principal moyen de transport des Chiliens, il est, de ce fait, très développé. Les bus de ligne sont confortables et équipés de l’air conditionné, de sièges inclinables et de toilettes. Le chauffeur est hispanophone. Prévoyez une polaire ou un lainage fin pour vous protéger du froid engendré par l’air conditionné.

Taxi

Vous trouverez des taxis sans difficulté dans les grandes villes. L’usage du compteur est généralisé mais les prix varient énormément d’une ville à l’autre.

Retour haut