À bouquiner, regarder…

24/12/2017

PAGES CHILIENNES

Le coup d’État de 1973 a évidemment inspiré de nombreux romans, comme La Main sur la nuque d’Angel Parra, qui raconte comment un prisonnier politique tente de préserver l’espoir de ses codétenus avec un peu de poésie.

Autre conséquence de la dictature, l’exil, celui d’Isabel Allende, nièce du président déchu. Elle nous livre avec Mon Pays réinventé sa vision personnelle teintée de nostalgie et de rêverie du Chili.

Dans un style radicalement différent, Le Virtuose de Hernán Rivera Letelier nous plonge dans 2 univers très chiliens : le labeur des mines et la passion du football.

CINÉMA

No de Pablo Larraín nous plonge dans les derniers jours du règne de Pinochet.

Les Vieux chats de S. Silva et P. Peirano, ou comment les routines imperturbables d’un couple sans histoire volent en éclat avec une panne d’ascenseur.

Ilusiones ópticas de Cristián Jimenez, avec pour décor un centre commercial aseptisé remplis de personnages détonants, ce film est comme une analyse sociologique du Chili d’aujourd’hui.

Huacho de Alejandro Fernández Almendras, la modernité et la mondialisation vues depuis une famille paysanne du sud du Chili. Choc culturel !

Retour haut