Mindelo (São Vicente)

03/01/2014

Sur l’île de São Vicente, Mindelo s’affirme comme la capitale culturelle du Cap-Vert. Située dans l’une des plus belles baies de l’archipel, la ville de Cesaria Evora évoque un certain art de vivre bohème. En témoignent la vitalité de la scène musicale, son extraordinaire carnaval et le festival de musique de Baia das Gatas ainsi que la plus grande concentration du pays en ateliers, galeries et centres d’art.

Si elle doit sa prospérité économique et son caractère métissé à la construction d’un port par les Anglais au xixe siècle, Mindelo est aussi le berceau des premiers intellectuels capverdiens. Amilcar Cabral, qui mena la lutte pour l’indépendance, ou Baltasar Lopez da Silva, initiateur du mouvement littéraire Claridade, firent leurs humanités dans le premier lycée du Cap-Vert. Leur influence fut prépondérante dans la constitution de l’identité nationale, la reconnaissance des traits culturels de l’archipel, la naissance d’une culture et d’une littérature contemporaines.

Mindelo, a conservé un centre historique colonial, tout en harmonie. Dans les rues et petites places bordées de maisons colorées aux couleurs pastel rose et blanc, l’animation est constante et bon enfant. Cafés, restaurants, lieux musicaux se dispersent autour du magnifique palais du Gouverneur. La tranquillité du marché central contraste avec l’atmosphère plus africaine du bazar à ciel ouvert de la place Estrela.

La vue sur le port depuis Fortim, ancienne prison de 1852, s’étend de la baie de Porto Grande au Monte Cara. Sur l’avenue Marginal qui longe la mer et conduit à la magnifique plage de Lagingha, s’égrènent lieux de visites et pauses agréables : l’atelier des frères Figueira, la tour de Belem, le marché aux poissons couvert de fresques d’artistes contemporains, dont Figueira, Luisa Queiros et Bela Duarte.

La plage de Laginha offre un sable blanc de carte postale, une mer paisible et la vue qui s’étire jusqu’à l’île de Santo Antão, tout ça à quelques minutes du centre-ville. Le lieu attire les familles comme les estivants, les danseurs itinérants de samba comme les joueurs de football.

Le plus Comptoir des Voyages

S’offrir un cours de cuisine chez l’habitant et apprendre à cuisiner la cachupa, le plat national.

Nous on adore

Se balader au marché tranquillement le dimanche matin.

Demander un devis

Parler à un spécialiste
Cap-Vert

01 85 08 22 91 Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Nos voyages Cap-Vert

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.