Les Îles-sous-le-Vent

Ile de Santiago : première escale à Praia

Santiago concentre la moitié de la population du Cap-Vert. Ville cosmopolite, commerçante et administrative, sa capitale Praia s'étend sur les plaines environnantes de façon anarchique. Peu photogénique, la ville n’en est pas moins pourvue d’une ambiance insulaire plaisante, notamment dans son vaste marché de Sucupira à l’âme toute africaine. À voir à proximité de Praia : les plages de Prainha et de Quebra Canela, si possible en dehors des week-ends, durant lesquels elles sont bondées.

Deuxième escale au Pico de Antonia

L'île de Santiago est la plus grande du Cap-Vert. Point culminant de l’île, le Pico de Antonia s’élève au cœur de l'île volcanique, dans un entrelacs de vallées et de reliefs qui donne toute sa majesté à ce paysage majoritairement aride. Dans les villages environnants, l’identité et la culture créoles sont très présentes. Incontournable, le village de Picos suspendu à l'arête d'une montagne est l'un des plus beaux de l'île.

Découverte des sobrados à Sao Filipe

Bienvenue sur l'île de Fogo. Aride et âpre, sa forme circulaire est clairement la résultante des colères du volcan qui occupe son centre. São Filipe, sa capitale est également la troisième ville du Cap-Vert. La ville présente une belle architecture coloniale et des rues espacées bordées d'anciennes demeures aristocratiques dites sobrados. Ces maisons à deux étages sont dotées d’une galerie supérieure en bois et disposent souvent d'une cour intérieure appelée le quintal. Pour visiter les plus belles, rendez-vous sur le Alto de São Pedro.

Ascension du Pico de Fogo (2829 m)

L’île de Fogo s’est déployée sur les pentes de ce spectaculaire volcan. Bien qu’impressionnant par sa taille, l’ascension du Pico de Fogo avec un guide, ne constitue pas une randonnée difficile du Cap-Vert. Elle ouvre en revanche sur une variété sublime de paysages désolés et de cônes volcaniques. Si certains sentiers démarrent sur les flancs fertiles arborés et cultivés du volcan, plus on s’élève, plus le paysage devient lunaire. À une altitude respectable de 1 000 m, s'ouvre la gigantesque Chã de la Caldeira, vaste cirque cerné de hautes falaises. Le Pico de Fogo est quant à lui très souvent noyé dans les nuages, à 2 800 m. Depuis le cratère, le panorama sur l'île de Brava est unique.

Retour haut