Quand partir au Cambodge ?

17/08/2014

le climat au Cambodge

Sans surprise le climat tropical de l’Asie du Sud-Est domine. Deux saisons rythment l’année. L’hiver (novembre à mars) ou saison sèche et l’été ou mousson (d’avril à octobre) conditionnent les itinéraires. Certaines routes peuvent être impraticables et la jungle dégoulinante dans la région du Ratanakiri notamment. La visite d’Angkor sera, elle, plus agréable en hiver, à la réserve près que le site est alors très fréquenté.

Les températures de la saison sèche sont élevées (parfois 35° C voire 40°C en avril). Le fort taux d’humidité dans l’air accentue la sensation de chaleur pendant la saison des pluies. Le mois de janvier, sec et plus doux, est à privilégier pour visiter l’ensemble du territoire. En montagne (Bokor) la température varie de 15°C à 23°C en moyenne en mai.

les points forts au Cambodge

Au printemps

Parcourir le Cambodge rural et assister aux premières semences auxquelles tout le monde participe, moines et enfants compris ! Faire œuvre de mémoire au mémorial Tuol Sleng à Phnom Penh

En été

Visiter Angkor Wat au coucher du soleil quand il éclaire les galeries d’une douce lumière orangée, aller à la rencontre des bénévoles d’Osmose, une ONG qui contribue au développement durable de la région du Tonlé Sap.

À l'automne

Assister à la splendide fête des eaux sur le lac Tonlé Sap, découvrir à vélo la campagne qui entoure Siem Reap et plonger dans la vie quotidienne des Cambodgiens.Marchander sur les marchés colorés à la recherche des plus beaux objets d’artisanat.

En hiver

Méditer dans les temples d’Angkor, participer à la pleine lune de novembre à la fête des Eaux, avec courses de pirogues, feux d’artifices, processions de bateaux, assister aux défilés de la fête du Tet à Phnom Penh; profiter du voyage pour faire du VTT dans la région de Siem Reap

notre agenda au Cambodge

Les dates des fêtes religieuses dépendent du calendrier lunaire que vous connaîtrez en arrivant sur place !

Le 7 janvier : la nation célèbre la victoire sur le régime totalitaire des Khmers rouges par l’armée vietnamienne en 1979.

En janvier ou février : fête du Têt ou nouvel an asiatique. Un moment de retrouvailles familiales pour la communauté chinoise dont les commerces ferment pendant trois jours. Les plus beaux défilés se déroulent à Phnom Penh. Les Vietnamiens rejoignent quant à eux leur pays pour l’occasion.

En février : Parade de marionnettes géantes à Siem Reap. Créée en 2007 avec les enfants des quartiers populaires, ce défilé prend chaque année plus d’ampleur et constitue une attraction joyeuse appréciée des habitants comme des visiteurs.

Du 13 au 15 avril : Nouvel An khmer (Bon Chaul Chhnam). Comme dans de nombreux autres pays asiatiques, 3 temps marquent la fête. Le 1er jour : grand nettoyage des maisons, préparation d’une table de fête, exprimer ses vœux à la pagode et les embellir. Le 2e jour : échange de cadeaux et œuvres de charité. Le 3e jour : prière et bénédiction pour la nouvelle année. Les enfants vont dans les rues en joyeuses cohortes asperger les passants. La convention veut que nul arrosé ne se fâche !

Le 17 avril : Jour de la Victoire. Les Cambodgiens fêtent la chute du régime dictatorial de Lon Nol le 17 avril 1975 par le Front uni du Kampuchea, un groupe au sein duquel est né le parti des Khmers rouges.

1er mai : fête du Travail. 

Le 9 mai : jour du Génocide (en mémoire des victimes du régime khmer-rouge). Les Cambodgiens se rassemblent sur les sites de sinistre mémoire (Choeung Ek par exemple) pour des cérémonies.

A la mi-mai : fête du Sillon sacré. Le roi (aujourd’hui un homme politique de haut rang) traçait le premier sillon d’une rizière symbolique signalant ainsi le début de la longue période de semences et d’entretien des champs. Les prédictions sur la qualité des récoltes se font avec deux bœufs sacrés. Sept plats sont posés devant eux contenant chacun un produit : riz, herbe fraîche, sésame, haricots, maïs, eau, alcool. Leur choix établit les prévisions de récolte.

A la mi-mai : anniversaire de l'Illumination du Bouddha, Visaka Bochea en cambodgien.

Le 22 mai : anniversaire du roi. 

Le 8 juin : anniversaire de la reine. 

Le 24 septembre : jour de la Constitution.

Fin septembre : fête des Ancêtres (Pchoum Ben), en hommage aux esprits des morts. Les familles font des offrandes au temple et offrent ainsi à leurs disparus la paix de l’âme pour l’année à venir.

En octobre : Kathen ou fin du « carême » bouddhique. Traditionnellement, les fidèles offrent une robe monacale de préférence à une pagode déshéritée.

Le 23 octobre : célébration des Accords de Paris de 1991 qui rendent sa souveraineté au Cambodge.

Le 30 octobre et/ou 1er novembre : anniversaire de Norodom Sihanouk. Le palais royal est normalement ouvert au public.

Pleine lune de novembre : fête des Eaux. Elle marque la fin des crues et l’inversion du courant dans le lac Tonlé Sap. Rappelons que pendant les crues, le courant du Mékong s’inverse et alimente le lac. Tout le pays est en fête : courses de pirogues, feux d’artifices, processions de bateaux.

Le 9 novembre : fête de l’Indépendance du 9 novembre 1949. 

Le 25 décembre : Noël.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.