Nos conseillers ont aimé

18/12/2018

Applaudir le cirque de Battambang

L’association Phare, La lumière des arts (Phare Ponleu Selpak) forme près de 1 500 enfants aux arts visuels et au spectacle vivant. L’école de cirque fondée en 1998 accueille des enfants et jeunes adultes en difficulté qui viennent ici librement s’initier aux diverses disciplines de cet art : jonglage, acrobatie, clowns, etc. Deux représentations sont données chaque semaine sur le site de l’association. Notamment soutenue par l’Unicef, Phare, La lumière des arts comprend aussi une école publique et un centre de protection de l’enfance.

Randonner sur le Mekong discovery trail

Le Mekong discovery trail, association qui œuvre pour un tourisme durable, a conçu des itinéraires cyclistes d’une journée pour se promener là… où peu de monde va. Les voies ménagent de beaux panoramas sur le Mékong, des arrêts dans les villages, une traversée en bac sur le fleuve. Un circuit mène aux confins du pays, à la frontière du Laos, mais il faudra alors passer une nuit dans une maison d’hôtes. C’est de manière certaine, une façon simple, écologique de se rapprocher de la réalité du pays.

Rencontrer les pensionnaires du Ptea Teuk Dong Center

Offrir un havre de paix aux jeunes mères en difficulté et aux jeunes filles privées de famille et de protection, tel est l’objectif du Ptea Teuk Dong Center à Battambang. L’association leur procure un toit pendant six mois et scolarise les enfants. Les mères reçoivent une formation d’artisan (vannerie et tapis de fibres) puis sont installées dans une maison nantie d’un potager. Les visiteurs sont accueillis avec beaucoup de prévenance et de gentillesse dans le restaurant dont la cuisine est simple mais bonne. Une boutique commercialise la production des protégées.

Visiter la nécropole royale de Oudong

Ancienne capitale du Cambodge au XVIIe s. puis de 1740 à 1746, Oudong est située à 40 km au nord de Phnom Penh. La ville accueille les pèlerins venus se recueillir dans l’une des plus imposantes nécropoles des rois khmers. Il reste peu de traces des sépultures, détruites par les conflits qui opposèrent Lon Nol et les Khmers rouges. Les ruines de la pagode Atharas et trois stûpas juchés sur une colline en composent l’ultime patrimoine. Les Cambodgiens apprécient toutefois ce lieu à proximité de Phnom Penh et viennent nombreux y pique-niquer en famille.

Flâner sur les plages de Sihanoukville

Le port le plus important du Cambodge a été fondé par Norodom Sihanouk dans les années 1950. Mais on connaît surtout la station balnéaire pour ses vastes plages aux atmosphères bien différenciées. Victory Beach et Hawaï Beach plutôt familiales, dont l’horizon est borné par l’île aux Serpents ; la crique de Koh Pos Beach plus enchanteresse mais tout aussi fréquentée ; le sable blanc de Sokha Beach ; les très célèbres Serendipity Beach et Ocheteal Beach et enfin le village de pêcheurs d’Ostres Beach.

 

Retour haut