21/08/2014

Montagnes et forêts denses habillent les hauts plateaux à la frontière du Vietnam. La jungle est partout, elle grimpe à l’assaut des pentes, couvre les brèves vallées, borde les cours d’eau, cerne les villages. Une communauté de montagnards a élu domicile dans ce bout du monde malmené par l’histoire récente.

La région se trouve en effet sur le trajet de la route d’Hô Chi Minh, de sinistre mémoire et les populations ont souffert plus qu’ailleurs des politiques d’épuration de Pol Pot. Tout comme la jungle repousse inexorablement, les mémoires se sont apaisées et les communautés sont revenues à leur patrimoine et à leur culture.

C’est le cas pour la minorité Bunong, une ethnie qui est apparue dans ces montagnes à une date indéterminée. Ses membres connurent une réelle prospérité à l’époque d’Angkor, à qui ils fournissaient les éléphants extraits de la jungle et domptés par leurs soins. Cette activité est redevenue une ressource grâce au Bunong Center qui organise des excursions à dos d’éléphants et des rencontres avec les habitants au village de Dak Dam.

Parmi les sites incontournables : les chutes de Bu Sra, les plus importantes chutes d’eau du Cambodge dans un décor digne du Livre de la Jungle  et, à proximité, les piscines naturelles d’Oply.

Le plus Comptoir des Voyages

Visiter un village peuplé de dresseurs d'éléphants et réaliser le travail formidable accompli auprès des pachydermes.

Nous on adore

La vue à couper le souffle sur la jungle dense du Mondulkiri du haut de la petite colline de la "Sea Forest".

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.