25/08/2014

L’histoire de Kratie fut particulièrement mouvementée en dépit de son isolement géographique. Située au cœur d’une région fertile, la cité fut tour à tour rattachée au royaume du Funan de culture hindoue, englouti par celui du Chen-la puis au viiie s. par l’empire Khmer.

Aucun de ces royaumes ne dota Kratie de monuments impérissables et la ville longtemps accessible par la seule voie du Mékong ne s’ouvrira que tardivement au monde. Pour certains, c’est ici que réside l’âme khmère. Son âge d’or fut en fait colonial, puisqu’elle servit de comptoir commercial et de villégiature aux Français.

La nostalgie imprègne ce modeste ensemble urbain, dont l’attraction majeure est l’eau. Le Mékong se partage ici en de nombreux bras, d’où émergent des îles. Dans ces méandres, résident quelque 60 dauphins d’eau douce, une espèce en voie de disparition.

Suivre la route de Chhong durant 30 km permet de découvrir de belles vues sur le Mékong et la campagne prospère du peuple Cham. Le fleuve et la terre se livrent à de perpétuelles négociations, l’un gagnant sur les îlots, l’autre étendant ses bancs de sable.

Les villages flottants s’arriment aux rives incertaines, et partout sur les flots les pirogues embarquent leur lot de pêcheurs. La campagne prend ici un air paisible : champs cultivés, bosquets fournis des bambouseraies, plantations et séchoirs à tabac entourent la petite ville coloniale. 

Le plus Comptoir des Voyages

Séjourner dans notre charmant hébergement, le Rajabori Villas, posé sur l'île de Koh Trong.

Nous on adore

Rendre une petite visite aux dauphins d’eau douce de Prek Kampi.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.