18/07/2014

Rio, la “Cidade Maravilhosa“, est plus qu’une ville, c’est un véritable mythe. Pour tout un tas de raisons : son site, son histoire, son carnaval, ses plages, etc. La première visite incontournable sera bien sûr le Pain de Sucre, Pão de Açucar. Dominant l'entrée de la baie de Guanabara de ses 396 m, ce massif de granit doit son nom à sa forme suggestive. Par temps clair, de préférence au coucher du soleil, le panorama est à couper le souffle sur toute la ville, de Copacabana à la statue du Christ Rédempteur.

Ce Christ aux bras ouverts est un des symboles de Rio à travers le monde. Posé à 710 mètres, au sommet du Corcovado, il offre lui aussi une vue fantastique. Et la montée par le petit train à crémaillère est une expérience de pure nature, puisqu’on traverse la Tijuca, l’une des plus grandes forêts urbaines du monde (classée par l’Unesco). Végétation luxuriante, superbes points de vue, jolies cascades, c’est le lieu idéal pour venir respirer quand les températures grimpent trop.

Ce poumon vert est malgré tout grignoté dans ses hauteurs par le développement anarchique des favelas. Les fameuses plages de la ville en donnent une idée. Fiefs des Cariocas aisés, Ipanema et Leblon sont réputées pour leur sable blanc et la couleur turquoise de l’eau ; plus chaotique mais fascinante, Copacabana mixe jeunes des favelas, joueurs de volley-ball surexcités, filles dénudées, gays, seniors… Chacun a sa zone, le tout dans une ambiance incroyable. Le must : siroter une caïpirinha en écoutant de la samba dans l’un des botecos (bar en plein air) en bord de plage.

Les fêtards ne manqueront pas de sortir à Lapa, haut lieu de la vie nocturne carioca. Avec ses célèbres arcades et ses ruelles bordées de maisons coloniales, dont les plus belles se trouvent à Santa Teresa, le quartier, très touristique en journée, s’anime à la tombée de la nuit. Ses nombreux bars, restaurants et clubs de samba ne désemplissent pas du week-end !

Le plus Comptoir des Voyages

Goûter l’hospitalité carioca en dormant chez l’habitant. 

Nous on adore

Boire de l’eau coco sur la plage d’Ipanema après être allé au marché le dimanche matin. 

Retour haut