Nos petits secrets à Bahia et dans le Nordeste

09/07/2014

Mangue Seco

Mangue Seco ressemble à une île mais c’est en réalité une péninsule qui marque la limite entre l’État de Bahia et celui de Sergipe. Immense plage de sable d’une quarantaine de kilomètres de long, Mangue Seco est réputée pour ses hautes dunes de sable blanc qui se font et se défont au gré du vent. Son petit village de pêcheurs abrite à peine 900 habitants, très attachés à leur mode de vie. Quelques pousadas accueillent les touristes dans une ambiance authentique. Un lieu idéal pour s’isoler du monde et profiter de la nature.

Baia Formosa

Situé dans l’État du Rio Grande do Norte, à moins de 100 kilomètres de Natal, Baia Formosa est une baie splendide qui abrite un paisible village de pêcheurs. Sa côte est réputée pour ses spots de surf, parmi les meilleurs d’Amérique du Sud. De nombreuses plages protégées sont elles idéales pour le farniente et la baignade. Les amateurs de randonnées apprécieront la zone forestière de Mata Atlantica, un écosystème où les lamantins viennent élever leurs petits ainsi que la lagune de Coca-Cola qui doit son nom à la couleur sombre de son eau teintée par les minéraux et les végétaux.

Penedo 

Aux portes du Sertao, l’arrière pays du Nordeste, Penedo est une charmante cité coloniale nichée dans un méandre du fleuve Sao Francisco, le plus grand du Brésil après l’Amazone. Ancien carrefour commercial, qu’Hollandais et Portugais se disputèrent avec acharnement au XVIIe siècle, Penedo a gardé de très beaux vestiges de l’époque coloniale. Ses églises, en particulier celle de Nossa Senhora dos Anjos, sont richement décorées dans un pur style baroque. Profitez d’une étape à Penedo pour faire une croisière sur le rio Sao Francisco jusqu’à l’estuaire entre dunes et plages ombragées de cocotiers.

L'archipel Morro de Sao Paulo 

À plus de 250 km au sud de Salvador de Bahia,  la baie de Valença abrite un archipel composé de 3 îles, Cairu, Boipeba, Morro de Sao Paulo et d’une myriade d’îlots vierges. Ancien bastion portugais, oublié puis redécouvert à la fin des années 1960, Morro de Sao Paulo, l’île principale, est l’une des destinations prisées des Bahianais pour faire la fête ou pour le farniente. Ses plages paradisiaques, baignées d’une eau transparente, sont numérotées de 1 à 5. Les fêtards se donnent rendez-vous sur la plage n°2 et plus on s’approche de la 5, plus on s’éloigne de la civilisation… La dernière, la praia do Encanto, porte bien son nom. On peut y tester les bains d'argile de Gamboa tout en sirotant une caïpirinha ! 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.