Nos conseils de pro

Vivre comme un Brésilien

La bonne humeur et la gentillesse des Brésiliens auront probablement vite fait de vous ôter toute morosité et votre sourire permanent, mi-béat, mi-amusé sera votre meilleur ticket pour de beaux échanges avec les gens. Si vous allez à la plage, mesdames, et vous irez, vous porterez un string quelle que soit votre morphologie et vous rirez beaucoup, de vous, des autres, en sirotant un jus de fruits frais et en encourageant une partie de foot improvisée. La passion du sport tout comme la plage attitude font partie de nos conseils pour se fondre dans le décor. La langue brésilienne, ondulante et douce comme une brise, est assez facile à comprendre si vous parlez déjà une langue latine mais reportez-vous à notre petit lexique de survie pour en apprendre les bases.

Mille et unes saveurs

Pour ce qui est de goûter et siroter, là encore c’est un festival. Pour se rafraîchir, foncez sur les jus de fruits frais qui sont un régal : mangue, papayes, bananes, noix de coco, avocats locaux, avec une pincée de guarana ou de maca, des super plantes énergisantes. Bien sûr, les plats mitonnés de haricots (feijoada) ont la part belle dans tous les menus mais il faut aussi rendre justice à toutes sortes de chaussons (empanadas) salés-sucrés, aux grillades de poisson et aux salades composées qui, quand elles sont à base de produits locaux, sont une merveille. Attention avec les cocktails sucrés à base de cachaça, ils sont comme à Cuba, lents à vous enivrez et avec l’action combinée du soleil, vous pouvez avoir quelques surprises ! Côté souvenirs, l’essentiel de ce qui est à rapporter du Brésil est lié à la plage : tongs, maillots, produits solaires bios, chapeaux, liens colorés pour les vœux et bijoux d’été.

À écouter, à voir, à lire

La musique est absolument présente partout, généralement très bonne, parfois excellente. La samba, à écouter, à danser et à regarder, s’élève au rang d’art de vivre d’une grande douceur. Reportez-vous à notre playlist pour découvrir les phares de cette musique qui a fait le tour du monde. Côté films, les œuvres les plus connues portent des regards forts sur les inégalités et les oppositions de classe. Si Jorge Amado est sans conteste le plus connu des auteurs brésiliens, d’autres très bons écrivains sont à lire sous le parasol.

Retour haut