Lexique de survie au Brésil

24/06/2014

Le portugais est la langue officielle du Brésil et c’est la seule langue parlée par presque toute la population (95%). Il existe quelque 170 langues amérindiennes et trois langues minoritaires : le créole dans l’État d’Amapá, le caló, une langue indo-iranienne et le Plautdietsch, un dérivé du bas-prussien parlé par la communauté mennonite.

Au minimum

Oui : Sim

Non : Nao

Bonjour : Bom dia

Bonsoir : Boa noite

Tout va bien : Tudo bem

S’il vous plaît : Por favor

Merci : Obrigado

Bravo !

Si vous êtes blond, il y a de grandes chances pour que l’on vous appelle « lemão », tiré du mot alemão (allemands). Et quelle que soit la couleur de vos cheveux, vous serez certainement appelé « gringo » ou « leitinho » (petit lait) si vous avez la peau blanche. N’y voyez aucune connotation raciste, plutôt des petits noms gentiment moqueurs.

Quelques mots ou phrases qu’on a aimés et que vous entendrez forcément au détour d’une conversation : Chocante ! ou Muito legal ! (Génial !) ; Imagina (Je vous en prie) ; Isso (Tout à fait) ; Mentira ! Ta brincando. (Non ! Tu plaisantes.)

Épatez vos amis

… en commentant un match de foot.

But : Gol

But magnifique : Golaço

But marqué facilement : Frango

Carton jaune : Cartão amarelo

Carton rouge : Cartão vermelho

Corner : Escanteio

Équipe de football : Time de futebol

Frapper la balle : Chutar

Gardien de but : Goleiro

Gardien de but qui laisse passer tous les buts : Mão furada, soit une «main percée»

Joueur : Jogador de futebol

Match nul : Empate

Passe : Passe

Penalty : Pênalti

Terrain : Campo de futebol

Tête plongeante : Gol de peixinho

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.