16/07/2014

En face de la Costa Verde, au large du port d’Angra do Reís, Ilha Grande, la “grande île“, est un paradis naturel sans voiture, idéal pour se ressourcer après la vie carioca trépidante. À l’embarcadère de Vila do Abraao, la principale agglomération de l’île, un panneau donne le ton "Si le paradis existe, il n’est pas loin d’ici". Sable blanc, murmure des vagues, hamac tendu entre deux cocotiers… Les 102 plages de l’île sont une irrésistible invitation au farniente.

Si la plage Lopez Mendes, considérée comme l’une des plus belles du Brésil, est un spot de surf réputé et très fréquenté, d’autres plages plus confidentielles sont facilement accessibles en bateau taxi. Les amateurs de trek mériteront leurs bains dans les eaux translucides en traversant la jungle à travers une nature intacte ponctuée de cascades et d’oiseaux multicolores, découvrant au passage un vieil aqueduc et un ancien pénitencier.

Car avant d’être un paradis éco-responsable où la législation limite les constructions des bâtiments et la circulation des bus (réservés aux autochtones), Ilha Grande a été un enfer. Repaire de corsaires, puis léproserie avant d’être transformée en colonie pénitentiaire destinée aux prisonniers politiques et aux criminels les plus dangereux du pays, l’île n’était pas très fréquentable il y a encore 15 ans. Paradoxalement, c’est cet isolement qui a permis de préserver la nature et d’en faire une destination de rêve.

Le plus Comptoir des Voyages

Passer au moins trois nuits dans la pousada Naturalia pour l’accueil chaleureux !

Nous on adore

Observer les tortues depuis la magnifique plage de Lopez Mendes après avoir dégusté un poisson grillé.

 

Retour haut