Fêtes et festivals du Brésil

17/12/2018

Lavagem do Bonfim : la fête religieuse la plus importante de Bahia a lieu le deuxième jeudi de janvier. Dès le matin, un important cortège parcourt la ville jusqu’à l’église du Seigneur de Bonfim. Les stars du cortège sont les Bahianaises en costume traditionnel immaculé portant des vases d’eau parfumée et remplis de fleurs qui serviront à laver les marches de l’église. Des bals sont ensuite organisés toute la nuit. Près d’un million de personnes participent chaque année à cette fête.

Le Carnaval : l'une des fêtes les plus célèbres du monde commence 5 jours avant le mercredi des Cendres en février-mars. Si le carnaval de Rio est mythique avec son spectaculaire défilé des écoles de samba dans le Sambodrome, le carnaval de Salvador de Bahia est aussi très réputé. On y danse sur l’axé, qui emprunte à la samba et au reggae. Recife et Olinda organisent elles aussi de très belles festivités pour le carnaval.

La semaine sainte : en mars-avril, toutes les villes brésiliennes organisent des festivités pour la semaine sainte mais celles d’Ouro Preto sont particulièrement réputées. Le joyau des villes coloniales du Minas Gerais se transforme alors en gigantesque scène et ses habitants rejouent la passion du Christ. Ses pavés sont notamment recouverts de sciure multicolore formant un tapis géant !

La fête de Tiradentes : cette fête célèbre la mémoire du héros brésilien Joaquim José Da Silva surnommé Tiradentes (arracheur de dents) et assassiné le 21 avril 1789. Il défia l'occupant et son rôle fut décisif lors de la conspiration contre la couronne portugaise. Dans l’État du Minas Gerais, cette fête ouvre la semaine de l’Inconfidencia, avec de nombreux bals populaires.

Le Corpus Christi : le 30 mai se tiennent des messes et des processions solennelles sur tout le territoire. Les Brésiliens revêtent des habits blancs, en particulier les enfants.

La fête de Nossa Senhora da Aparecida : la fête de la sainte patronne du Brésil, célébrée le 12 octobre, concerne surtout Sao Paulo. Des messes sont célébrées et des processions attirent des pèlerins venus de tout le pays.

La fête de Bom Jesus dos Navegantes : le 31 décembre, se tient l'une des fêtes les plus emblématiques de Bahia, associant Jesus (patron des marins) à Yemanja (la déesse de la Mer). Après avoir été conduite dans la ville basse, la statue de Jesus dos Navegantes part en procession sur la mer, accompagnée de dizaines de bateaux fleuris. Une messe solennelle est célébrée à l’arrivée, très suivie par les Bahianais.

Réveillon : c’est sur la plage, notamment à Copacabana, qu’on attend la nouvelle année à Rio le 31 décembre. Les Cariocas vêtus de blanc jettent des pétales de roses dans l'océan pour honorer Yemanja, la déesse de la Mer. Les rythmes de la samba résonnent partout. Le réveillon est la plus grande fête après le Carnaval.

Retour haut