À goûter, siroter…

23/06/2014

Santé !

Softs : L’eau du robinet étant impropre à la consommation, buvez l’eau minérale capsulée plate (água mineral sem gas) ou gazeuse (com gas). Étant donnée l’incroyable variété de fruits qui poussent au Brésil, les jus de fruit frais (sucos) sont très répandus et délicieux. Très populaires, les boissons à base de guarana, une plante amazonienne riche en caféine. On la consomme sous forme de soda (Guaraná Antártica) ou en poudre, diluée dans l’eau (guarana em pô). Citons encore le jus de la canne à sucre (caldo de cana) et l’eau de la noix de coco verte (coco verde).

Boissons chaudes : Le café est une institution au Brésil. Partout on vous proposera le cafezinho, le petit café, très fort et bien sucré. Vous en trouverez également dans la rue, tenu bien au chaud dans des bouteilles thermos. N’hésitez pas à goûter au maté, infusion d’origine indienne qui peut se boire glacée (chá maté) ou brûlante (maté de chimarão).

Boissons alcoolisées : La bière (cerveja) est consommée avec une modération… modérée ; il s’agit en général de blonde légère faiblement alcoolisée (Antártica, Brahma, Skol). La cachaça (prononcez ca-cha-sa) est une eau-de-vie distillée à base de jus de canne fraîchement pressé. On appelle batidas les cocktails à base de cachaça, de jus de fruit et de sucre. Le plus célèbre est la caïpirinha.

À table !

L’immensité et la diversité du pays ont suscité une cuisine extraordinairement variée, à laquelle chaque région a contribué par ses recettes originales.

Les plats : Les éléments de base sont le riz (arroz) et les haricots (feijão). Il existe un nombre invraisemblable de variétés de haricot au Brésil et chacune a une saveur propre et des caractéristiques bien définies. C’est ainsi que le feijão preto est utilisé dans la préparation du plat national, la feijoada. Également élevé au rang de symbole du pays, le churrasco, le barbecue brésilien a son origine dans le Rio Grande do Sul. Si vous êtes amateur de viande, poussez la porte d’une churrascaria : l’ambiance y est incroyable. À Bahia, vous pourrez goûter au vatapá (crevettes mijotées au lait de coco) et sur la côte est, à la moqueca (ragoût de poissons ou de crevettes hérité des traditions culinaires africaines).

Les desserts : Les fruits. Parmi les stars de la cuisine brésilienne figure l’açai, une baie dont la richesse en antioxydants fait le bonheur des diététiciens. Il est savoureux en sorbet (açaí na tigela). Goûtez également au pitanga, un fruit à la saveur acidulée et de la taille d’une cerise. Les enfants brésiliens l’adorent. Le curau (une crème élaborée avec du jus de maïs, du lait et du sucre) est un dessert très populaire.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.