La réserve de Morémi

10/01/2015

Elle est considérée comme l’un des plus beaux sanctuaires de la vie sauvage en Afrique. La vaste réserve de Morémi étend sa protection sur deux espaces sensiblement différents : le delta de l’Okavango proprement dit et les zones périphériques, hybrides, entre désert et forêts.

Elle jouxte au nord-est le parc de Chobe. Une faune sans équivalent prospère dans la réserve. Parmi ses plus illustres représentants : les Big Five (lion, léopard, éléphant, rhinocéros noir et buffle) sont bien présents. Deux langues de terre émergées surgissent dans le cœur du delta : la superbe Chief’s Island et Mopane Tongue.

Elles soulignent la capricieuse géographie des lieux toute entière déterminée par les apports du fleuve. Dans le lagon de Xakanaxa, plusieurs écosystèmes se côtoient : les chenaux sinuant au cœur des prairies de roseaux où nichent les oiseaux aquatiques, les prés fertiles où paissent les fines antilopes et les hippopotames, les vastes forêts d’ébéniers, d’acacias qui abritent troupeaux d’éléphants (gourmands des fruits du marula), impalas, buffles et d’inoffensives hirondelles ou autres passereaux.

Créée par décision communautaire, la réserve a également préservé les richesses des cultures locales et perpétué, ce qui est fort rare, les savoir-être dans la nature. Respect des lieux et des animaux, connaissance empirique certes, mais attentive du monde animal, sont au cœur des préoccupations des populations vivant en lisière.

Ce sont elles, qui dès les années 1960 ont éloigné leurs élevages du delta pour en préserver les biotopes. Aussi, visiter Morémi avec un guide local constitue en soi une expérience plus riche que la lecture du guide touristique le plus érudit.

Le plus Comptoir des Voyages

L’expertise de nos guides qui vous accompagnent pendant les safaris en 4x4. 

Nous on adore

Camper dans des endroits déjà prévus à cet effet en toute intimité. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.