13/05/2017

Perdue au milieu d’une plaine désertique, Tiwanaku, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, représente la plus grande réalisation architecturale mégalithique d’Amérique du Sud. On sait finalement assez peu de choses à propos du peuple qui a érigé ce centre cérémoniel il y a plus d’un millénaire, cette civilisation perdue. On situe généralement son apogée entre le VIe et le Xe siècle de notre ère, et son déclin inexpliqué au XIIIe siècle. Son influence se retrouve largement dans l’Empire inca qui lui a succédé.

Les trésors de Tiwanaku ont littéralement été éparpillés aux quatre coins du monde. Son or a été pillé par les Conquistadors, ses poteries ont été détruites par des fanatiques religieux qui les considéraient comme des idoles païennes. D’autres pièces encore ont atterri dans les musées d’Europe. Malgré les réserves de certains quant à l’intérêt du site, on peut y admirer quelques chefs-d’œuvre de l’époque : le temple de Kalasasaya, un temple semi-souterrain ou encore la pyramide d’Akapana. Mais c’est la Porte du Soleil qui éveillera peut-être quelques souvenirs. Elle a en effet servi de modèle pour la bande dessinée d’Hergé, Tintin et le Temple du Soleil. Enfin, la vraie curiosité des lieux, c’est le site de Puma Punku. On y trouve par exemple des pierres taillées avec une telle précision qu’on les croirait découpées au laser. Pour certains, cela ne peut qu’être l’œuvre d’extraterrestres ! À vous de vous faire votre propre opinion…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.