Nos coups de cœur dans le Santa Cruz et l’Amazonie

02/05/2017

passer un dimanche à la Laguna Suarez

À cinq minutes du centre-ville de Trinidad, le lac artificiel Laguna Suarez, construit par une ancienne civilisation indienne, est le rendez-vous dominical favori des familles boliviennes des environs. Les enfants criaillent depuis le toboggan qui plonge dans les eaux brunes ou s’éclaboussent joyeusement. Les parents sirotent leurs rafraîchissements sous un parasol en feuilles de palmier. La journée s’écoule paisiblement au son du clapotement de la lagune et du bruissement du vent dans la végétation luxuriante.

participer à la fête du Chocolat de San Carlos

« Neuf personnes sur dix aiment le chocolat. La dixième ment. » Alors pour mettre tout le monde d’accord, rendez-vous à la Feria del Chocolate de San Carlos ! Cette petite ville, située à environ deux heures de route de Santa Cruz, nommée « capitale du chocolat », rassemble chaque année une centaine de producteurs de cacao. Les amateurs prendront part à la Ruta del Chocolate, une promenade guidée pour en apprendre plus sur les différentes cultures de cacao et échanger avec les producteurs. Les becs sucrés impatients passeront directement à la dégustation. La Feria de San Carlos, c’est aussi l’occasion de découvrir la gastronomie locale, en particulier la production piscicole. Et parce que ça ne serait pas une vraie fête sans cela, musiques, danses et artisanats sont également de la partie

emprunter la Ruta del Che

Octobre 1967. La Bolivie est sous la dictature militaire. La sortie des villes est contrôlée par des barrages, les mines sont gardées par des soldats armés, les dirigeants syndicaux sont emprisonnés… Au pied des Andes, où se cache un groupe de guérilleros, la tension est encore plus palpable. Le 9 octobre, l’Histoire frissonne. Ernesto Che Guevara est mort. Capturé à Quebrada del Churo, il fut exécuté dans le petit village de La Higuera. Son corps est ensuite ramené à Vallegrande où il est présenté au public et à la presse. La ville abrite aujourd’hui un musée et un mémorial en son honneur. Retracer la Ruta del Che, c’est faire une plongée dans le passé, et goûter à ce qu’ont pu être les derniers jours du célèbre héros révolutionnaire.

observer les capybaras du parc national Madidi

Le parc national Madidi déploie ses forêts touffues et ensorcelantes sur près de 19 000 km2. Plus de 3 000 espèces vivent là, des eaux sombres de l’Alto Madidi aux canopées embrumées. Pumas, jaguars, anacondas, caïmans, piranhas… et bien sûr, l’étonnant capybara. Cet énorme rongeur (le plus grand du monde) mesure à peu près la taille d’un mouton, aboie presque comme un chien et nage comme une sirène ! Avec un peu de chance, vous en croiserez toute une tribu : le capybara est très sociable et fait volontiers du baby-sitting pour ses copains. Prudence tout de même : malgré ses airs débonnaires et flegmatiques, le capybara est doté d’une paire d’incisives qu’on préfère occupées à son déjeuner que fichées dans un mollet !
 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.