Le parc national Amboro

06/05/2017

Sauter de pierre en pierre pour traverser une rivière, se baigner sous une cascade, admirer des papillons aux motifs psychédéliques, guetter les divers craquements, hululements, piaillements depuis votre tente à la nuit tombée… Voilà un échantillon des aventures qui vous attendent dans le parc national Amboro, un Éden tropical et foisonnant dans le coude des Andes. Avant de vous enfoncer dans la forêt humide, faites halte à El Fuerte, un fort inca situé à 5 km du village de Samaipata et le principal complexe archéologique de l’Oriente. Vous pourrez y admirer la vue sur la Serrania de los Volcanes.

Le parc national Amboro, c’est une configuration géographique unique où se rencontrent comme nulle part ailleurs trois écosystèmes : l’Altiplano, le Chaco du Nord et le bassin amazonien. Au cœur de ces paysages saturés de verdure prospère un nombre étourdissant d’espèces aussi bien animales que végétales : des orchidées somptueuses, des forêts entières de fougères géantes hautes de plusieurs mètres, des singes, des insectes… et surtout une des plus grandes concentrations d’espèces d’oiseaux au kilomètre carré. Autant dire que ça piaille sec sous les branchages !

Pour aborder Amboro par le versant nord, la partie la plus humide aux nombreuses chutes d’eau, vous partirez de Buena Vista. En chemin, vous pourrez admirer une diversité de champignons peu commune : des bruns accrochés à des troncs d’arbres, comme autant de balcons miniatures offrant un panorama rêvé pour les insectes ; des gris, arrondis et serrés les uns contre les autres comme des grappes de parapluies ; des froufroutements verdâtres aux allures d’algues séchées ; des pullulements orange vif ou des auréoles translucides aussi délicates que des flocons de neige…

Quant à la partie sud du parc, elle compte certaines des plus belles randonnées de Bolivie. Le point de départ est alors Samaipata, village à l’ambiance tranquille et reposante. C’est de là que vous rejoindrez la Serrania de los Volcanes et ses falaises vertigineuses, les cascades de Cuevas, enchanteresses, ou bien le Bosque de helechos gigantes, une forêt primaire intacte depuis la nuit des temps.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.