Le circuit des missions

04/05/2017

La Chiquitania. De vastes plaines parsemées de palmiers embrassant à l’est de la Bolivie, le Brésil et le Paraguay. Des vents apaisants qui allègent la chape de plomb que fait peser le soleil impitoyable sur la région… Mais surtout, dix sites exceptionnels, parmi lesquels six sont classés au Patrimoine mondial de l’humanité : les Missions jésuites à la sublime architecture baroque métis. Comptez une petite semaine sur les pistes d’argile rouge pour faire le tour de ce pan de l’histoire bolivienne.

De la fin du XVIIe siècle, jusqu’en 1767, date à laquelle le roi d’Espagne décide d’expulser les jésuites des Amériques, la Compagnie de Jésus établit des Missions sur le territoire des Chiquitos (au nord du département de Santa Cruz) et des Moxos (département de Beni). En Bolivie, la greffe prosélyte a bien pris et l’œuvre des Jésuites se maintient après leur départ et jusqu’à aujourd’hui.

À Santa Ana par exemple, le temps semble s’être figé il y a trois siècles. Chaque dimanche matin, les cloches invitent immuablement les quelques centaines d’âmes du village à se rendre à la messe. À San Miguel de Velasco, des artisans entretiennent l’art de travailler le bois, faisant émerger saints et chérubins de blocs de cèdre ou de chêne.

Partout, la combinaison entre l’art baroque et l’art autochtone, d’une grande finesse, émeut et fascine. L’église de Conception, le joyau des Missions, en est le parfait exemple, avec ses colonnes élégantes et ses piliers sculptés, ses ornements délicats et son magnifique retable polychrome. Ne pas manquer non plus l’exception du parcours : San José de Chiquitos, seule Mission de la région à disposer d’un bâtiment en pierre.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.