La Bolivie en 20 dates

17/04/2017

5000 ans avant J.-C.

Premiers établissements humains sur l’Altiplano.

Ier - XIIIe siècle

Empire de Tiwanaku.

XIIIe siècle - 1532

Développement de l’Empire inca.

1532

Exécution de l’empereur Atahualpa par les conquistadors espagnols, sous le commandement de Pizarro. Chute de l’Empire inca et début de la conquête espagnole.

1545

Découverte des mines d’argent du Potosi.

1781

Révolte indigène et siège de La Paz par Tupaq Katari.

1809

Début des guerres d’indépendance.

1825

Déclaration d’indépendance de la Bolivie.

1879-1935

Guerres du Pacifique (contre le Chili) et du Chaco (contre le Paraguay) et conflits avec le Brésil. Perte de nombreux territoires et de l’accès de la Bolivie à la mer.

1936-1952

Succession de régimes militaires.

1952

Le chef du MNR (Mouvement nationaliste révolutionnaire), Victor Paz Estenssoro, prend les commandes du pays suite à une insurrection populaire. Il entame une série de réformes économiques et sociales.

1964

Coup d’État. S’en suivent dix-huit années de dictature militaire et d’instabilité politique.

1967

Mort du Che Guevara qui avait tenté d’ouvrir un foyer révolutionnaire en Bolivie.

1982

Retour à la démocratie grâce à la victoire aux élections présidentielles d’Hernan Siles Zuazo, leader du Mouvement de la gauche révolutionnaire (MIR).

1985

Paz Estensoro, leader historique de la révolution de 1952, revient au pouvoir. Début d’une politique de libéralisation économique.

2000-2005

Vaste mouvement de protestation sociale suite à la crise politique et économique. Violentes répressions.

2006

Evo Morales, leader indien du Mouvement vers le socialisme (MAS), remporte les élections présidentielles.

2008

Les provinces orientales réclament leur autonomie.

2009

Adoption par référendum d’une nouvelle Constitution.

2015

Sommet alternatif contre le changement climatique à Tiquipaya.

Retour haut