Lexique de survie en Birmanie

13/06/2014

Bon à savoir

Langue officielle de la Birmanie, le birman est d’origine sino-tibétaine. Son écriture est alphabétique. C’est une langue essentiellement monosyllabique et tonale.

Au minimum

Bonjour / bonsoir : Mingalarbar

Oui / non : Hoe tale / ma hoe bou

Comment allez-vous ? : Min nay kow lar?

Très bien, merci, et vous ? : Kow par deh min yaw

S’il vous plaît : Jay zu pyu jouer

Merci : Jay zu tin bar deh

Bravo !

Parlez-vous anglais ? : Thin ingalait sagar pyaw ba tha lar?

Je ne comprends pas : Kyun note nar ma le bu

Comment cela s’appelle-t-il en birman ? : D har ko bamar lo be lo khaw tha le?

Pouvez-vous m’aider ? : Thin kyun note ko ku nyi naing ba tha lar?

Continuez tout droit : Te te thwar

Tournez à gauche / droite : Be bat ko choe / kwait

Que faites-vous dans la vie ? : Thin a thet mwe wan kyaung a twet ba loat ba tha le?

D’où venez-vous ? : Thin be ka lar ba tha le?

Combien pour ceci ? : D har ka be laut ba le?

Épatez vos amis

Pour désigner les nations étrangères, la langue birmane recourt très souvent à des anglicismes. Les Anglais sont appelés Ingalei, les Indiens, Eindiya, et les Japonais Gyapan. Exceptions, les Français sont appelés Pyin-Thit (se prononce « pindté »). Dérivé du terme « Français » plus facile à prononcer pour un birmanophone – la langue birmane ne disposant pas de sons adéquats pour imiter la prononciation exacte – ou traduction du birman signifiant « l’extérieur-nouveau » et traduisant une présence française très ancienne, les experts ne sont toujours pas d’accord…

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.