Lexique de survie en Birmanie

13/06/2014

Bon à savoir

Langue officielle de la Birmanie, le birman est d’origine sino-tibétaine. Son écriture est alphabétique. C’est une langue essentiellement monosyllabique et tonale.

Au minimum

Bonjour / bonsoir : Mingalarbar

Oui / non : Hoe tale / ma hoe bou

Comment allez-vous ? : Min nay kow lar?

Très bien, merci, et vous ? : Kow par deh min yaw

S’il vous plaît : Jay zu pyu jouer

Merci : Jay zu tin bar deh

Bravo !

Parlez-vous anglais ? : Thin ingalait sagar pyaw ba tha lar?

Je ne comprends pas : Kyun note nar ma le bu

Comment cela s’appelle-t-il en birman ? : D har ko bamar lo be lo khaw tha le?

Pouvez-vous m’aider ? : Thin kyun note ko ku nyi naing ba tha lar?

Continuez tout droit : Te te thwar

Tournez à gauche / droite : Be bat ko choe / kwait

Que faites-vous dans la vie ? : Thin a thet mwe wan kyaung a twet ba loat ba tha le?

D’où venez-vous ? : Thin be ka lar ba tha le?

Combien pour ceci ? : D har ka be laut ba le?

Épatez vos amis

Pour désigner les nations étrangères, la langue birmane recourt très souvent à des anglicismes. Les Anglais sont appelés Ingalei, les Indiens, Eindiya, et les Japonais Gyapan. Exceptions, les Français sont appelés Pyin-Thit (se prononce « pindté »). Dérivé du terme « Français » plus facile à prononcer pour un birmanophone – la langue birmane ne disposant pas de sons adéquats pour imiter la prononciation exacte – ou traduction du birman signifiant « l’extérieur-nouveau » et traduisant une présence française très ancienne, les experts ne sont toujours pas d’accord…

Retour haut