Les villages autour de Mandalay

29/06/2014

Le bassin du fleuve connaît une activité grandissante, soutenue par l’attractivité et l’aura de Mandalay. Les villes et villages situés à proximité entretiennent un artisanat prospère.  Amaräpura fut avec Inwa, Sagaing et Mingun l’une des quatre capitales royales qui se sont succédé entre le xviiie et le xixe siècles.

Accessible par le pont U Bein, elle préserve l’un des plus vastes monastères du Myanmar mais tient aussi sa renommée de sa fabrique de textiles traditionnels (où se créent les longyi de fête) et d’instruments de musique. Ses fonderies fabriquent un alliage de bronze et de plomb utilisés pour la fabrication des statues de Bouddha. Les Birmans lui doivent la célèbre statue de Bogyoke Aung San à Yangon.

Inwa édifiée au xive siècle fut pendant quatre siècles la capitale du royaume birman. De ses splendeurs passées, elle a conservé une tour ébranlée par un tremblement de terre en 1838, seul vestige du palais royal. Le monastère de Bagaya et ses décors sculptés force l’admiration.

Sa rivale d’un temps, Sagaing s’affirme comme le premier centre bouddhique du pays.

La cérémonie d’entrée au monastère y est particulièrement vivace et festive. Dans toutes les montagnes alentour, s’éparpillent plus de 600 pagodes et d’innombrables stûpas et temples. Son marché rassemble toutes les productions artisanales de la région, dont les poteries, mais Sagaing est surtout réputée pour son orfèvrerie artisanale.

Les habitants gagnent le plus souvent par le fleuve le village de Mingun. Bien que n’ayant jamais hébergé le moindre roi, elle ne manque pas de panache avec ses deux monuments géants, une cloche de 90 tonnes qui fait face au débarcadère et un stûpa de pierre destiné à l’origine à devenir la plus grande pagode du monde qui est resté inachevé.

Sa construction entraîna de terribles répressions qui soulevèrent contre le roi Bodowpaya la révolte des Arakanais soumis au travail forcé. L’énorme monolithe contiendrait un trésor que nul jusqu’alors n’est arrivé à dénicher. 

Le plus Comptoir des Voyages

Une excursion à la découverte de l’artisanat de la région.

Nous on adore

Acheter nos souvenirs dans les villages, c’est la garantie d’avoir de très beaux objets de qualité et d’injecter en même temps de l’argent dans l’économie locale. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.