Le lac Kandawgyi et le Bouddha couché.

25/06/2014

Yangon dans son désordre contemporain respire dans ses quatre vastes parcs, héritages de la colonisation britannique (Pyithu Hluttaw, Bogyoke Aung San, Kyaikkasan, lac Inya). 44 hectares de verdure entourent le lac artificiel de Kandawgyi dans le parc Pyithu Hluttaw dont la vocation était à l’origine d’alimenter la capitale en eau.

Des canalisations souterraines le relient au lac Inya situé plus au Nord. Sur l’étendue lacustre de 60 hectares trône une pagode de béton surmontée d’un pagodon. Cette copie tapageuse d’une barge royale abrite un restaurant.

La balade est populaire et les promeneurs nonchalants viennent ici apprécier la beauté du stûpa Shwedagon dans la lumière du soleil levant qui se réfléchit dans les eaux immobiles du lac.

Au nord du parc Pyithu Hluttaw, la pagode Chauzkhtakyi est également un lieu populaire. Elle recèle l’un plus beaux Bouddhas couchés de Birmanie. De facture récente (1907), la statue de 70 m de long aurait été modelée par des ouvriers d’origine indienne, leur style s’exprimant dans les traits épais du visage du Sage.

En 1957, chagrinés par cette physionomie empâtée, les Birmans redessinèrent des traits plus fins et plus à leurs goûts ! Le monument a été recouvert dans les années 1980 de feuilles d’or. Il en émane à la fois grandeur et détachement. La représentation du bouddha couché représente dans la statuaire ce moment singulier où Bouddha pénètre dans le parinirvâna se dépouillant de son enveloppe physique. 

Le plus Comptoir des Voyages

Découvrir l’histoire du Bouddha couché de Chauzkhtakyi avec un guide pour en apprendre davantage sur… les prémices de la chirurgie esthétique !

 

Nous on adore

Vivre la frénésie de la fête de l’eau.

 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.