À goûter, siroter...

12/06/2014

Santé !

Softs : Vous devez être très vigilant quant à votre consommation d’eau : ne buvez que de l’eau minérale en bouteille capsulée, que vous utiliserez également pour vous laver les dents. N’allongez pas vos boissons avec des glaçons (a fortiori de l’eau). Le jus de canne à sucre est populaire et vendu à chaque coin de rue.

Boissons chaudes : Le thé est une institution au Myanmar et on trouve des maisons de thé dans tous les villages et villes. Plus le lieu est fréquenté, plus vous avez de chance d’y trouver un thé savoureux. Le thé vert est toujours offert. Le thé rouge est préparé très fort et mélangé à du lait concentré et sucré. Servi dans une tasse, on transfère un peu de son contenu dans la sous-tasse pour le siroter dans cette dernière.

Boissons alcoolisées : La bière locale la plus répandue est la Myanmar Beer. Légère (5 %) et rafraîchissante, elle accompagne tous les plats. Dans les bars, les Birmans attirent l’attention du serveur en faisant un bruit de baiser à deux ou trois reprises.

À table !

Les Birmans prennent souvent leur repas dans la rue, assis sur de petites chaises en plastique. N’hésitez pas à faire de même.

Les classiques : Plat national, la mohinga est consommée au petit déjeuner. Le curry reste un incontournable. Toujours servi avec du riz, il est additionné de ngapi (une pâte de poisson au goût âpre et fort ; à tester d’abord du bout de la baguette). Le balachaung, une préparation de crevettes séchées à l’ail et les tea leaves, une salade de feuilles de thé sont assez courants.

La street food : Les hot pots. Le morceau de porc de son choix est cuit dans un pot de vapeur chaude, puis trempé dans une sauce au piment. Fritures, nouilles, brochettes, E Kya Kway (des petits rouleaux de pâte à pain frits) et samossas font partie des en-cas les plus plébiscités.

Les desserts : Si vous passez par la région Centre, on vous servira peut-être de petites boules sucrées, confectionnées à partir de la sève du palmier à sucre, avec votre thé vert. Le mont lone yay paw est une boule de riz gluant fourrée d’une pâte sucrée.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.