Palma de Majorque

30/11/2017

Celle que l’on surnomme “ la ville aux soixante patios ” a plus d’un atout pour convaincre les voyageurs avides de culture. La cathédrale de Palma est un excellent prélude à une promenade à travers le dédale de ruelles pavées du centre historique. Hissée sur les anciennes murailles de la vieille ville, ce chef d’œuvre de l’art gothique catalan rappelle l’importance de la capitale majorquine à travers l’histoire. Sa construction a commencé au XIIIe siècle, là où s’élevait auparavant la grande mosquée Madina Mayurqa lorsque l’archipel était sous domination arabe. Les dimensions impressionnantes de la cathédrale et particulièrement de sa nef en font le deuxième plus grand édifice religieux d’Espagne, après la cathédrale de Séville. 

Quelques mètres plus loin se dresse l’imposant palais de l’Almudaina, devenu l’une des résidences des rois d’Espagne. Mais c’est surtout aux alentours du palais épiscopal qu’il faut prendre le temps de flâner. En poussant les grilles de l’entrée du jardin de l’évêque, les citronniers et autres arbres fruitiers offrent un peu d’ombre et de sérénité. Le bassin couvert de nymphéas invite lui à une pause bien méritée.

En déambulant dans la vieille ville, nombreux sont les anciens palais de la haute bourgeoisie ou de l’aristocratie locales à avoir leur propre jardin dans les superbes patios qui les caractérisent. Le Can Oleza en est l’un des plus beaux exemples. Pour découvrir l’un des seuls vestiges de l’ancienne médina de Palma, il faut entrer dans les jardins de la Can Fontirroig qui abrite des bains arabes. De dimensions modestes, ces bains étaient probablement ceux d’un particulier mais valent le détour.

Le soir venu, le quartier de Santa Catalina offre authenticité et quelques excellentes adresses pour découvrir la gastronomie majorquine. Si l’heure de l’apéritif est celle du vermouth, les amateurs de vins pourront goûter les cépages de l’île, autour d’un verre d’Ardauer Amorer, par exemple. Si possible bien frais et en terrasse de l’un des nombreux bars à tapas, esprit bistronomie, du quartier.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.