Lexique de survie

30/11/2017

Au minimum

Bonjour : Bon día
Au revoir : Adéu
Merci : Gràcies
Excusez-moi : Perdó
S’il vous plaît : Si us plau
Oui :
Non : No

Bravo

Au grand dam des puristes de la langue baléar, le catalan parlé sur l’archipel est de plus en plus similaire à celui parlé à Barcelone. A l’origine, le catalan baléare avait ses variantes dans chaque île : le mallorquin à Majorque, le minorquin à Minorque et l’ibicenco à Ibiza. Il en reste aujourd’hui surtout un accent différent et quelques mots particuliers. C’est surtout dans la syntaxe et la grammaire que le catalan des Baléares a encore quelques spécificités, comme dans ces trois phrases que vous pourrez réutiliser facilement.

Què noms? : Comment tu t’appelles ?

Me'n vaig a ca meva : Je rentre à la maison

A jo no m'agrada : Ca ne me plaît pas

Épatez vos amis

Allez chercher dans la liste des expressions typiquement mallorquines, incompréhensibles en castillan sans une petite note explicative.

Cercar a na Maria per sa cuina
La traduction littérale serait “ chercher Maria dans la cuisine ”. Maria et sa cuisine ne sont qu’un prétexte pour parler de quelqu’un qui se complique la vie inutilement.

Mesclar ous amb caragols
Mélanger les œufs et les escargots ne fait fort heureusement référence à aucune recette typique mais plutôt à une conversation où les sujets se mélangent, sans queue ni tête.

Anar de vint-i-un botons
Une veste de 21 boutons. Les vestes de 21 boutons n’existant pas, cela désigne une personne qui s’est mise sur son 31 et est trop élégant pour les circonstances.

Enfin, attention si l’on vous entendez l’expression ser un cap de fava, littéralement une tête de fève. Il ne s’agit pas d’un compliment mais plutôt d’une manière mignonne de désigner un idiot !

Retour haut