Les Baléares en 15 dates

01/12/2017

De 3000 à 1600 avant J.C.

Une civilisation mégalithique connaît son apogée avec la période dite “ tayalotique ”.  

Entre 300 et 124 avant J.C.

Conquête des îles par les Carthaginois. Les Baléares sont alors les îles de Minorque et Majorque alors qu’Ibiza et Formentera forment l’archipel des Pityuses, nom qui existe encore aujourd’hui.  

124 avant J.C.

Les Romains, menés par les troupes de Cecilius Metelus, conquièrent l’archipel qui devient un seul espace unifié : “ Balearicà ”. Le latin devient la langue commune.

417

Début des conquêtes barbares puis vandales qui ont mis à sac le patrimoine des îles Baléares en détruisant notamment les cités antiques de Pollentia, Palma, Cinium, Cunium et Boccoris. 

533

Le général Belisario conquiert les Baléares et intègre l’archipel à l’Empire byzantin. À Palma, la première cathédrale est construite, identique à celle de Ravenne, à l’époque capitale de l’Empire romain d’Occident.

848

L’arrivée des premières troupes du calife de Cordoue, Abderraman II, marque le début de plus de trois siècles de domination arabe aux Baléares.

1229

Au cours des croisades, Jaume I de Aragon reprend l’archipel avec l’aide des Catalans et impose le christianisme. 

1708

Les Anglais annexent Minorque alors que l’Espagne est en pleine Guerre de sécession.

1802

Pour la première fois, les Baléares sont autorisées à avoir leurs propres lois, faisant un premier pas vers l’autonomie.

1929

Inauguration du mythique hôtel Formentor, au nord de Majorque. Lieu de villégiature de nombreuses célébrités, de Churchill à Charlie Chaplin, d’Elizabeth Taylor à Grace Kelly, il a marqué le début de l’histoire touristique des Baléares.

1930-36

Au début de la guerre civile, Ibiza devient le refuge d’artistes, de voyageurs et de réfugiés politiques allemands. À leur retour, ils écrivent de nombreux livres qui font naître le mythe d’une île à la douceur de vivre sans égal.

1936

La guerre civile espagnole divise l’archipel en deux zones : Minorque, chef de file de l’insurrection et Majorque, Ibiza et Formentera, occupées par les troupes franquistes.

1960

Le tourisme prend véritablement son essor sur l’île d’Ibiza. Entre 1960 et 1965, le nombre de touristes hébergé sur l’île est multiplié par 3.

1983

Les îles Baléares reçoivent le statut de région autonome. Le catalan devient la seconde langue officielle des îles, avec le castillan. 

2011

L’Unesco intègre à son patrimoine mondial la Serra de Tramuntana, à Majorque. C’est le dernier des sites classés des Baléares après Minorque en 1993 et Ibiza en 1999. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.