La Serra de Tramuntana et la côte ouest

30/11/2017

Depuis Palma, le voyage dure environ une heure à bord du tramway centenaire qui assure la liaison jusque Soller. En quelques kilomètres, les paysages urbains de la capitale laissent place à d’immenses étendues de végétation sèche avant d’entrer au cœur de la plus grande chaîne de montagnes de l’île, tout au nord. Là, dans ce paysage aride et sans ressource, pointent peu à peu orangers, citronniers, amandiers et oliviers. Puis, c’est l’arrivée à Soller, le village le plus touristique de la région certes, mais relativement paisible. Rien ne saurait troubler la langueur d’un après-midi à siroter un jus d’orange frais attablé à l’une des terrasses de la Place de la Constitution, les yeux repus des façades Art Nouveau des rues alentour.   

Si la Serra de Tramuntana est aujourd’hui un véritable jardin de Cocagne, c’est grâce au système d’irrigation développé par les Maures lorsqu’ils ont pris possession de l’île au Xe siècle. Avec ses potagers en terrasse qui surplombent la Méditerranée, ses jardins aux fontaines cristallines et ses villages flanqués au pied des montagnes, la région est désormais inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Les Maures puis les Chrétiens, qui ont reconquis l’île au XIIIe siècle, ont su respecter au fil des siècles ces reliefs escarpés en intégrant parfaitement au paysage leurs traditionnelles maisons aux toits marron clair et aux murs de pierre.

La quiétude des villages de la Serra rappelle qu’en ces lieux, la nature est maîtresse. Pour en prendre la mesure, il faut enfiler de bonnes chaussures de randonnée et se laisser porter par le GR 221, un sentier de randonnée qui traverse champs d’oliviers, sous-bois de chênes verts et de pins et flancs de montagnes. Sur cette “ Route de la Pierre Sèche ”, de nombreux petits escaliers et murets de pierre, églises, monastères, tours de guet témoignent des dominations successives de l’île. Et chaque village offre aux voyageurs la sérénité qui s’impose après une journée de marche.

Retour haut