Ciutadella

30/11/2017

Deuxième ville de Minorque, Ciutadella n’a pourtant pas grand chose à voir avec l’ambiance cosmopolite de Mahón, la capitale. Les locaux résument souvent ainsi son charme : “ Vella i Bella ”, vieille et belle.

Il suffit d’une balade dans le dédale des ruelles de la vieille ville pour comprendre qu’ici, c’est la splendeur espagnole qui a laissé son empreinte. Joyau de pierre ocre, la cathédrale Sainte-Marie en est le meilleur exemple. Edifiée au XIVe siècle, après la conquête de la ville par les Espagnols, sur les ruines de l’ancienne mosquée de la ville, elle a été construite dans le plus pur style gothique méditerranéen. Seuls les arcs du campanile rappellent qu’il s’agissait d’un minaret quelques siècles plus tôt. Autour de la place de la cathédrale se déploient les mille et un charmes des ruelles médiévales, entre anciens palais, boutiques de charme, adresses gourmet et quelques jolies surprises comme le Palau Olivar ou l’Iglesia de Sant Francesc.

Si la Plaça de Senplaxada et son petit parc est un bel endroit pour une pause café ou pour déjeuner,  c’est la Plaça des Born, quelques mètres plus loin, qui parachèvera en beauté la visite de la vieille ville. Ancienne place d’armes de la ville, elle est un concentré des différences influences architecturales et culturelles de Ciutadella. La mairie et ses airs de forteresse andalouse a été construite sur un ancien château arabe, le théâtre et sa façade néoclassique est l’un des rares héritages coloniaux de la ville alors que le Palau Torresaura rappelle des influences françaises et italiennes.

De là, admirez les anciennes murailles de la ville avant d’emprunter le petit chemin qui descend vers le port. À mesure que l’on s’approche de la mer, la vieille ville, s’élève, majestueuse, sur les hauteurs de Ciutadella laissant place à un joli petit port de plaisance entouré de bars et de restaurants d’où boire un verre en se délectant de la vue. 

Retour haut