4 conseils pour se fondre dans le décor

30/11/2017
1

Ne mangez pas des tapas à tout prix !

Certes, le concept des tapas est séduisant. De petites portions, joliment servies, grâce auxquelles on peut goûter viandes, poissons, légumes, de tout en somme ! Si certaines régions d’Espagne comme le Pays basque les ont érigés en art de vivre, ce n’est pas le cas partout et surtout pas aux Baléares. Si certains bars “ de tapeo ” en font leurs spécialités, méfiez-vous des bars quelconques qui proposent les sempiternelles portions d’olives, d’anchois ou de patatas bravas. Vous risquez de tomber sur des produits directement sortis de leur boîte de conserve. Dans le doute et si vous n’êtes pas d’attaque pour savourer la robuste cuisine des Baléares, préférez les très bonnes planches de fromages et charcuteries locaux ou, les empanadas, des petits chaussons fourrés au fromage, aux légumes ou à la viande. Ou filez au marché, le meilleur moyen de picorer des produits frais !

2

Vivez au rythme du soleil

Quoi de mieux que les vacances pour profiter de la langueur du rythme des Baléares ! Car au plus fort de l’été, c’est le soleil qui décide pour vous. Les journées peuvent commencer assez tôt, avec un café en terrasse à 8h. En revanche, de 14h à 16h, au moins, ne vous obstinez pas à griller au soleil ou à entreprendre une randonnée. Profitez d’un déjeuner à l’ombre, d’une lecture dans un hamac ou, comme les locaux, d’une petite sieste. Vous protégez votre peau (et donc votre santé) mais aussi votre sommeil. Car le reste de la journée peut se prolonger jusque tard dans la nuit. Si le dîner commence rarement avant 20h30 et se prolonge facilement jusque 23h ou minuit, ce sont les sorties en discothèque qui pourraient vous jouer de mauvais tours : avant 2h du matin, la piste sera vide ! 

3

Misez sur la sobriété 

Un vieil adage décrivait Majorque comme “ le paradis des Allemands en short ”. Si le cliché est éculé, il n’en reste pas moins que certaines habitudes vestimentaires étiquètent définitivement n’importe quel être humain en “ touriste ”. Aux Baléares comme ailleurs, et plus encore à Minorque et Formentera, moins fréquentés, misez sur la sobriété. C’est une question de bon sens avant d’être de bon goût : les vêtements amples, en lin ou en coton, vous protégeront aussi bien de la chaleur que du soleil. Gardez vos tongs pour la plage et remplacez-les par de jolies sandales minorquines pour vos promenades en ville et préférez les chapeaux amples et confortables aux casquettes. C’est le meilleur moyen d’éviter les coups de soleil dans le cou ou sur les orteils mais aussi de pouvoir visiter églises et monuments locaux sans heurter les sensibilités !  

4

Ayez le bon esprit de fête !

La vie sociale des îles des Baléares est rythmée par de très nombreuses fêtes et processions tout au long de l’année. Au-delà de leur signification religieuse ou culturelle, c’est aussi le moment pour les locaux de se retrouver ensemble dans la simplicité et la convivialité. Ce sont des fêtes familiales, à mille lieux de l’esprit festif dévoyé de certaines localités balnéaires de Majorque ou d’Ibiza où les excès d’alcool sont la règle. De la simplicité, donc, et une tenue adéquate sont de rigueur. À Minorque, notamment, de nombreuses fêtes se font sur le modèle d’anciennes joutes médiévales et les parades se font à cheval. Pour éviter les accidents, portez des chaussures fermées, évitez les poussettes ou les équipements encombrants et tenez-vous loin des chevaux, déjà assez sollicités lors de ces festivités. 

Retour haut