Les Bahamas en 12 dates

11/05/2017

Entre 400 et 300 av. J.-C.

L’archipel est découvert par l’Homme qui s’y installe sporadiquement.

1492

Les Lucayens vivant sur l’actuelle San Salvador font la rencontre d’un nouveau venu : Christophe Colomb. Avec ses compagnons de voyage, barbus et en armure, il réduira la population en esclavage.

1648

Un groupe de puritains dissidents venus d’Angleterre, les Aventuriers d’Eleuthera, s’installent sur l’île à laquelle ils donneront leur nom.

1666

Fondation de Nassau qui devint vite un repaire de pirates et de corsaires, ce qui conduira à sa destruction par les galions espagnols en 1695.

XVIIIe siècle

Les colons donnent aux nombreux esclaves venus d’Afrique trois jours de repos après Noël. C’est l’occasion de fêtes qui donneront progressivement naissance au Junkanoo, le carnaval bahaméen.

1783

À la fin de la guerre d’indépendance des États-Unis, 8 000 colons américains loyalistes à la couronne d’Angleterre émigrent dans l’archipel, alors colonie britannique.

1861

Les Bahamas rejoignent le clan des Sudistes lors de la guerre de Sécession américaine. La perte de la guerre signera le déclin de l’archipel.

1919

La Prohibition aux États-Unis relance l’économie bahaméenne grâce à la contrebande d’alcool dirigée depuis Nassau par Polly Peach, un proche d’Al Capone. C’est également un essor pour le tourisme local lancé dès le xixe siècle.

1961

L’isolement de Cuba dope la fréquentation de l’archipel qui accueille des paquebots de croisière toujours plus grands.

1973

Les Bahamas deviennent totalement indépendants de l’Angleterre et restent membres du Commonwealth.

2011 

Les Bahamas annoncent l'interdiction de la pêche au requin dans leurs eaux territoriales (630 000 km²).

2017

Le parti de l’opposition FNM (Mouvement national de liberté) remporte les élections législatives. Son leader Hubert Minnis devient premier Ministre.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.