Les Alpes de Kitzbühel

06/02/2017

Située à 90 km à l’est d’Innsbruck, Kitzbühel, est LA station de ski en Autriche. D’abord, c’est là que la première piste de ski alpin fut baptisée en 1893 par un certain Franz Reisch. Puis au fil des années, de par son domaine skiable et sa situation géographique qui permet d’avoir de la neige de décembre à avril, Kitzbühel est devenue l’une des stations de sports d’hiver les plus réputées d’Europe et un lieu légendaire dans le monde du ski alpin. Des skieurs de renommée internationale, comme Toni Sailer, médaillé trois fois aux Jeux Olympiques, ont fait leur premiers chasse-neiges sur les pistes de Kitzhübel. À propos de pistes, il en existe une particulièrement connue : la Streif. Chaque année, depuis 1931, elle est le théâtre d’une course de ski de renommée mondiale, le Hahnenkamm, qui se déroule fin janvier.

Mais rassurez-vous, Kitzbühel regorge de pistes beaucoup plus pratiquables que la Streif, à l’assaut de laquelle seuls les bons skieurs se lancent – avec skis adaptés et accompagnateur. Le domaine skiable s’étend en effet sur quatre secteurs reliés par bus : Hahnenkamm-Steingergkogel-Pengelstein, Kitzbüheler Horn, Stuckkogel et Pass Thurn. Au total, 64 remontées mécaniques desservent 55 pistes sur une étendue de 170 km, grimpant de 800 mètres à 2 000 mètres d’altitude. Et contrairement à l’image sportive véhiculée par la Hahnenkamm, c’est le ski de détente qui prime à Kitzbühel. Une détente que l’on retrouve dans les rues bardées de boutiques de luxe et de restaurants gastronomiques. Et oui, Kitzbühel est la ville la plus « toquée » du Tyrol. Enfin, son charmant centre historique rappelle qu’elle fut aussi une ville de mineurs d’or et d’argent au XVIe siècle. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.