Le Salzkammergut et ses lacs

11/02/2017

La magie de Salzbourg opère au-delà des limites de la ville. À une trentaine de kilomètres au travers de montagnes et de forêts magnifiques, on entre dans l’univers merveilleux du Salzkammergut, un monde de montagnes dont les pics atteignent près de 3 000 m et qui tombent littéralement dans des lacs aux eaux bleu turquoise d’une clarté presque troublante.

En se baladant dans cette région de lacs alpins et subalpins, on est frappé par la nature sauvage et intacte des lieux. Même en pleine saison et dans les petites villes les plus visitées telles que Wolfgangsee et Mondsee, on trouve pléthore de coins isolés où on a la formidable impression d’être seul au monde.

L’été, on peut naviguer sur les lacs en bateau, s’y baigner, y pêcher ou tout simplement se détendre sur les rives. Les montagnes sont propices aux randonnées, au VTT, à l’escalade l’été et au ski l’hiver. On y fait aussi du parapente et du parachute.

Le lac de Hallstätter est particulièrement populaire. Entouré de montagnes qui flirtent avec les nuages, il est l’un des plus spectaculaires de la région. La Salzwelten Hallstatt – la plus ancienne mine de sel du monde transformée en musée – rappelle que le minéral fut un temps l’ « or blanc » du Salzkammergut et offre au visiteur la possibilité de remonter 7 000 années en arrière au temps des pionniers de l’âge de fer de la culture Hallstatt, aux Celtes et aux Romains…

Un voyage dans l’histoire d’une région magnifique facilement accessible en bus depuis Salzbourg, en voiture et aussi en bateau, de villages en villages sur les différents lacs. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.