05/02/2017

De nombreux voyageurs en quête d’aventures tyroliennes ne prennent ni la peine ni le temps de s’arrêter à Innsbruck. C’est dommage car la capitale du Tyrol représente un microcosme de l’Autriche : une vieille ville médiévale, surplombée par un palais des Habsburg, une cathédrale, et bien sûr les montagnes qui l’entourent avec une vue emblèmatique sur le tremplin de saut à ski de Bergisel, l’un des plus grands du monde, centenaire en 2020 et récemment relooké par l’architecte Zaha Hadid !

Innsbruck est aussi une base idéale pour profiter de la multitude des activités en plein air que le Tyrol peut offrir : ski alpin et de randonnée, snowboard, balades en raquettes et patinage en hiver, cyclotourisme, VTT, randonnée et parapente en été. De plus, grâce aux télécabines, on peut passer de la vieille ville à une terrasse de restaurant à 2 000 m d’altitude au sommet de la Nordkette en 20 minutes et s’adonner à des balades champêtres rythmées par les sons des cloches des vaches en pâtures.

Parmi les incontournables, le Palais impérial, le château d’Ambras, l’Ottoburg et la basilique de Wilten racontent l’histoire mouvementée d’Innsbruck, associée à des noms tels que Philippine Welser ou Andreas Hofer. Pour les amateurs de festivals, Innsbruck ne déçoit pas non plus, ses points forts étant l’Été de la Danse pendant le Festival d’Innsbruck et l’Avent en hiver, sans oublier le délicieux et féerique marché de Noël. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.