Géographie et environnement

17/01/2017

géographie

L’Autriche, c’est le cœur de l'Europe centrale. Sa situation géographique en fait une véritable plaque tournante des grands centres économiques européens. Le Danube, rattaché au Rhin, par le Canal de l’Europe, vient compléter le réseau routier et ferroviaire pour le transport des marchandises.

L’Autriche, c’est aussi la nature et un pays dont les trois quarts de la superficie sont couverts de montagnes. C’est donc dans les plaines de l’est du pays et sur les rives du Danube que la population est concentrée, notamment les petites exploitations agricoles qui produisent 85 % de la demande du pays. 

Qui dit montagnes, dit forêts. Ces dernières peuplent près de 50 % du territoire et permettent une production abondante de bois, de cellulose et de papier, destinée pour une grande part, à l’exportation.

faune et flore

Les forêts autrichiennes sont diversifiées : en basse altitude, on trouve majoritairement des chênes et des hêtres puis des conifères quand on grimpe dans les montagnes. Dans les plaines, les prairies se distinguent par des champs d’orchidées et de coquelicots. Mais l’Autriche a aussi ses fleurs autochtones rares et protégées : l’ancolie, la valériane, l’edelweiss, le lilium et la « rose jaune » de Lendorf, toutes à admirer, photographier, sans bien sûr les cueillir !

La faune des montagnes, elle, est principalement constituée de chamois, de marmottes, de bouquetins, d’aigles royaux et de vautours fauves.

Les plaines et les rives du Danube sont plutôt peuplées de cigognes, de spatules, de hérons pourpres et d’une variété de chauve-souris qu’on appelle les oreillards.

environnement

Les Autrichiens aiment la nature et la protège. L’environnement tient une place capitale dans leur vie et leur quotidien. Selon un sondage réalisé en 2002, 95 % des Autrichiens affirment trier leurs déchets quotidiennement. Non seulement, ils trient mais ils recyclent : aujourd’hui, 59 % de leurs déchets le sont, ce qui place l’Autriche à la deuxième place derrière les Pays-Bas.

La qualité des eaux est aussi l’une des priorités environnementales de l’Autriche qui fait office d’exemple : grâce à de nombreuses stations d’épuration et d’égouts, la qualité des eaux de ses rivières et de ses nombreux lacs est en permanente amélioration.

Les sources renouvelables – soleil, vent, biomasse – représentent déjà aujourd’hui 23,3 % de l’énergie consommée, ce qui vaut à l’Autriche d’occuper la 4e place au sein de l’Union européenne derrière la Finlande, la Lettonie et la Suède. Elle prévoit d’amener ce pourcentage à 34 % d’ici 2020.

Ses régions ventées, ses reliefs, ses forêts, ses cours d’eaux et son ensoleillement sont autant d’autant d’atouts relayés par de nombreux centres de recherches spécialisés dans ce domaine.

L’Autriche protège aussi son environnement grâce à ses parcs nationaux qui recouvrent environ 3 % du territoire. Ils sont gérés par une fédération nationale qui a également mis en place des régions-pilote en matière de développement durable.

Enfin, l’Autriche est un pays pionnier en terme d’écotourisme et développe de plus en plus une alimentation bio. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.