Quand partir en Australie ?

26/09/2016

le climat en Australie

Qui dit hémisphère Sud, dit saisons inversées. L’Australie connaît deux climats principaux — tropical au nord et tempéré au sud — dont les nuances sont sensibles selon les latitudes, les sites, les altitudes et les expositions. On échappe aux événements climatiques extrêmes entre avril-mai et septembre-octobre.

Le Nord est sec de mai à octobre. Les journées y sont chaudes, mais les nuits fraîches. La mer y est toujours clémente (entre 24 °C et 29 °C). Le reste de l’année, il faudra faire avec la chaleur et la pluie.

La côte orientale est un peu la Californie du continent. Ciels bleus, précipitations bien réparties sur toute l’année avec toutefois des frimas (raisonnables) entre juin et août (mer à 17 °C à Sydney).

L’Ouest connaît un ensoleillement agréable d’octobre à fin avril et un hiver plutôt frais et pluvieux.

Le sud de l’Australie comme la Tasmanie ont des saisons estivales douces. L’hiver y est plus frisquet et la neige peut couvrir les sommets au-dessus de 1 000 mètres.

L’outback est un cas à part, torride en été, glacial les nuits d’hiver.

les points forts de chaque saison

au printemps (septembre-novembre)

Se lever aux aurores pour observer la très rare et menacée perruche à ventre orange, qui trouve refuge dans le parc national tasmanien de Southwest ; assister aux parades nuptiales des sternes dans la Grande Barrière de Corail ; hésiter entre skis et snowboard pour dévaler les quelque 100 kilomètres de pistes du domaine de Perisher ; longer la plage de Bondi transformée en musée de plein-air pendant l’exposition annuelle Sculpture by the sea.

pendant l’été austral (décembre-février)

Se mettre au surf à Manly, Bondi beach, Byron Bay ou Noosa… après avoir appliqué une bonne couche d’écran total ; sillonner les sentiers de la Neck Game Reserve à Bruny Island pour observer les puffins à bec grêle ; profiter de son passage à Melbourne pour supporter les stars du classement ATP à l’occasion de l’Open d’Australie ; admirer les chutes d’eau grondantes des parcs nationaux de Litchfield et de Kakadu ; prendre le soleil en terrasse avec un greeter ; photographier l’Opéra de Sydney inondé de lumière lors du feu d’artifice de la nouvelle année.

en automne (mars-mai)

Fêter le retour des requins-baleines au larde de la côte de Ningaloo durant le Ningaloo Whaleshark Festival ; rêver devant les prouesses des meilleurs surfeurs du monde s’affrontant dans le cadre de la Quiksilver Pro Gold Coast ; assister aux vendanges dans la Barossa Valley et trinquer avec un syrah pourpre et puissant ; se lâcher au carnaval de Port Douglas ; écouter les légendes attachées à la forêt tropicale de Daintree et racontées par son guide aborigène ; voir Canberra revêtue de flamboyantes couleurs automnales. 

durant l’hiver austral (juin-août)

Survoler le parc national de Kalnarri au moment où il se couvre de fleurs aux couleurs lumineuses ; choisir un hébergement sur pilotis pour bénéficier d’une vue imprenable sur la nature tasmanienne ; avec un aborigène, apprendre à puiser dans la nature du Centre Rouge les ressources pour s’alimenter ; explorer le parc national de Kakadu et multiplier les rencontres insolites : goannas, crocodiles, cacaotès, kangourous… ; plonger au cœur de la culture aborigène lors du Garma Festival et au cœur des merveilles sous-marines de la Grande Barrière de Corail.

notre agenda en Australie

Il faut distinguer les jours fériés pour tout le pays : Jour de l’An, l’Australia Day, le Vendredi Saint, Lundi de Pâques, l’Anzac Day, le Jour de Noël et le jour des Étrennes des autres jours fériés fixés séparément par les États et territoires.

Nouvel An : le 31 décembre, les Australiens organisent des réveillons et feux d’artifice (port de Sydney). Le lendemain, ils se réunissent sur les champs de courses à Perth notamment pour la Perth Cup, première course de pur-sang de l’Ouest. Les rencontres sportives telles la course au large Sydney-Hobart sont populaires.

Australia Day : la fête nationale australienne commémore la fondation de la Nouvelle-Galles-du-Sud le 26 janvier 1788. Pour beaucoup d’Australiens, elle consiste aujourd’hui à organiser des barbecues en famille et des pique-niques dans les parcs. À cette occasion le Prix de l’Australien de l’année est remis à une personnalité. Le feu d’artifice du lac Burley Griffin à Canberra est le plus spectaculaire.

Pâques : la religion fait partie du quotidien des Australiens. Pâques correspond aux congés annuels et week-ends prolongés. Pendant cette période ont lieu le Sydney Royal Easter Show ou la Rip Curl Pro à Bell Beach.

Anzac Day : la cérémonie commémore le 25 avril la bataille de Gallipoli en Turquie qui réunit des combattants du Pacifique en 1915. Traditionnellement, les participants sont autorisés à l’issue de la cérémonie à jouer au « two-up », jeu d’argent illégal et toléré seulement ce jour-là.

Ocean Day : cette journée mondiale tente de rappeler à chacun la fragilité des milieux marins. De nombreux pays du Pacifique participent à l’événement le 8 juin.

Noël : Adélaïde fête Noël avec un immense défilé (Adelaide Christmas Pageant). Partout ailleurs, après les achats de l’Avent, chacun se crée un hiver artificiel (sapin, neige artificielle) autour d’un barbecue le 25 décembre ! Lorsque Noël tombe un jour de week-end, le lundi suivant est férié.

Proclamation Day : le lendemain de Noël, ce jour célèbre la création de l’Australie Méridionale rattachée à l’Empire britannique.

Boxing Day : la fête du Commonwealth célébrée depuis 1871 remonte au XVe siècle ! Elle invite chacun à faire preuve de charité. Elle s’est transformée en Australie en Après-Noël avec ouverture des soldes et compétitions sportives. Le Boxing Day Test au stade de Melbourne Cricket Ground rassemble une foule en liesse. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.