Nos coups de cœur dans le Queensland

08/10/2016

Sillonner la Gold Coast

Le littoral du Queensland se déploie sur 9 800 km face à la Grande Barrière de corail. Avec 57 km de plages de sable, la Gold Coast située au sud de la capitale de l’État, Brisbane, se classe parmi les spots préférés des surfeurs du monde entier. Snapper Rocks, Burleigh, Heads et Kirra sont incontournables. Les parcs à thèmes varient les plaisirs. Les rendez-vous festifs et sportifs émaillent le calendrier toute l’année. Quant à l’outback de la Gold Coast, il est aussi vert et généreux que la mer est bleue et le sable blond.

Échanger autour de la culture aborigène

L’écotourisme australien est né il y a plusieurs décennies dans le nord-ouest de l’Australie. Il fut pour les Aborigènes un moyen de mettre en valeur la beauté et la richesse d’une culture méconnue et longtemps dénigrée. La rencontre avec les guides et hôtes aborigènes est toujours riche d’enseignements, propres à chaque lieu et chaque clan. C’est avec étonnement que vous partagerez ce moment avec Juan Walker ou son oncle Percy de la tribu Kuku Yalanji dans un espace reculé de la rivière Daintree. Pêche, chasse au crabe, initiation à la botanique… tout est là pour prendre pied dans l’outback.

Saluer les tortues de Normanby Island

Partis de Cairns , vous accosterez sur Normanby Island après 30 minutes de croisière sur la rivière Mulgrave. Elle fait partie du groupe des Frankland Islands protégées par un statut de parc national. Un seul bateau est autorisé à accoster dans la journée, assurant ainsi une tranquillité rare aux passagers. Plage, randonnée dans la forêt vierge ou plongée en snorkeling, à vous de choisir. La richesse des fonds sous-marins devrait vous convaincre. Attendez-vous à croiser des tortues géantes, des poissons multicolores dont le labre maori et des coraux aux formes improbables.

Observer les ornithorynques

À proximité du parc national de Paluma Range au sein des Tropiques humides (patrimoine mondial de l’Unesco), un écolodge associe depuis 28 ans les commodités d’un hébergement marchand à une rigoureuse gestion écologiste. Quelques maseaux en rondins de bois et une empreinte écologique nulle en sont la traduction. Initiation à la botanique et à la faune sauvage, safaris nocturnes et circuits d’observation des ornithorynques sensibilisent le voyageur à ce monde étrange et fascinant, mais éminemment fragile et toujours plus sollicité.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.