Le Top End

06/10/2016

Le nom Top end, signifie le « Bout du dessus ». Arrimé à un cap et s’étendant au sud de Darwin en direction d’Alice Springs, le Territoire du Nord contient la presque totalité des paysages tropicaux du pays. Le parc national de Kakadu (patrimoine mondial de l’Unesco) en est un concentré admirable. La diversité des paysages du golfe de Van Diemen à la terre d’Arnhem n’a d’égale que la diversité des espèces : plaines inondables bordées d’escarpements abrupts, cascades monumentales, réseaux d’estuaires, étendues de carex, forêts marécageuses abritent une faune et une flore sauvage dont l’inventaire exhaustif est impossible. Certaines espèces ont été recensées dans les années 1970 et sans doute, en reste-t-il à découvrir. Les premiers hommes ont abordé ces terres, il y a 62 000 ans, investissant un lieu ou l’autre au gré de l’avancée ou du recul des mers. Des peintures rupestres vieilles parfois de plus de 30 000 ans (Nourlangie Rock, Ubirr Rock) témoignent de leur vie quotidienne, des croyances et du récit cosmogonique qui fonde la mythologie aborigène. Cet ensemble pictural est unique au monde. Pour les membres des tribus Gagudju d’où le parc tire son nom, six saisons rythment la vie sauvage. Elles se répartissent finement entre saisons sèches et saisons humides, saison des orages, saison des éclosions, saisons fraîches à froides. À proximité de Darwin, le parc national de Litchfield est connu pour ses cascades et canyons, ses lagunes et forêts tropicales. 

Le plus Comptoir des Voyages

La découverte du patrimoine aborigène en Terre d’Arnhem.

Retour haut