Quand partir en Argentine ?

09/02/2015

le climat en argentine

Située dans l’hémisphère sud, l’Argentine s’étire de 22° à 55° de latitude sud ! Ces différences de parallèles entraînent de fortes variations climatiques, encore accentuées par la cordillère des Andes, l’influence de deux océans et par celle du continent antarctique au sud. Grosso modo, le climat sera tropical au nord et subantarctique au sud…

L’été austral court d´octobre à février-mars). C’est la période est idéale pour visiter la Patagonie et les massifs du sud. Il règne toutefois une instabilité constante dans les zones de montagnes, les journées pouvant être marquées par des chutes de pluie, de neige et de belles éclaircies (températures variant entre 2° C et 22° C !).

L’hiver austral, qui va de juin à août, est à réserver aux séjours dans les plaines et les hauts plateaux du nord-ouest.

Au nord-est, le climat est semi-tropical, affichant une saison sèche d’avril à octobre et une saison humide de novembre à mars. Les chutes d’Iguazú sont spectaculaires à cette époque, mais les précipitations importantes.

La Terre de Feu appartient au domaine climatique subantarctique, qui ne veut pas dire glacial. Hormis des vents particulièrement violents en toute saison, les variations climatiques demeurent plutôt raisonnables (30° C en été pour -14 °C en hiver). Buenos Aires, caniculaire en été, connaît ses plus beaux jours au printemps et à l’automne.

les points forts de l'Argentine

Au printemps

Découvrir le quartier de San Telmo, ses danseurs de tango et ses antiquaires à Buenos Aires, prendre le "Train des Nuages" à Bariloche après avoir fait le tour de ses lacs, se rendre dans le sud du pays pour assister à l’éclosion des œufs des pingouins de Magellan.

En été

S’émerveiller devant les chutes d’Iguazú quand le débit de l’eau est à son paroxysme, découvrir les plaines et les hauts-plateaux du Nord-Ouest argentin à cheval, séjourner en estancias, participer à la fête des Amis dont les Argentins sont férus chaque année en juillet.

À l'automne

Flâner dans la luxueuse galerie commerciale Pacifico, avec son architecture à la française, ses plafonds voûtés et ses magasins luxueux, à Buenos Aires, découvrir la ville de Mendoza et ses vignobles en dégustant les meilleurs crus de la région, explorer les quebradas du Nord-Ouest argentin.

En hiver

Explorer le Sud de l’Argentine, compter les glaciers majestueux de Patagonie, découvrir la Terre de Feu, lister les baleines dans la péninsule Valdès (jusqu’en décembre), s’offrir une croisière australe à travers canaux, fjords et détroits dans le sud du pays.

notre agenda en Argentine

Hormis Noël, le Jour de l’An, le 25 mai, le 9 juillet et le 8 décembre, les jours fériés sont fixés le lundi le plus proche de la date exacte de la fête, afin d’offrir aux Argentins trois jours consécutifs de repos.

Février : Sans doute, le Carnaval marque le point d’orgue des fêtes religieuses. Partout les défilés et festivités valent le détour. Mais c’est à Corrientes et Gualeguaychú qu’il est le plus spectaculaire. Le Mardi Gras de Salta est également haut en couleurs.

Février : Festival de tango de Buenos Aires. Un grand moment pour les amateurs du monde entier.

24 et 25 mars : Journée nationale de la Mémoire pour la Vérité et la Justice. Une célébration émouvante qui rend hommage aux victimes de la dictature (1976-1983). Une occasion de se rappeler l’incessant combat des Mères de la place de Mai défilant toutes les semaines depuis 1977.

Mars et mai à Buenos Aires, deux festivals de cinéma pour rencontrer cet art qui jouit en Argentine d’une réelle popularité et d’une forte créativité.

25 mai : La Fiesta Patria commémore la création de la première junte de gouvernement, embryon de l’indépendance en 1810. La vice-royauté du Río de la Plata est destituée. Mais la guerre ne fait que commencer…

20 juin : Fête du Drapeau. Rend hommage au révolutionnaire Manuel Belgrano qui créa le drapeau argentin en 1812.

24 juin : Jour de la mort de Carlos Gardel. Une semaine de rencontres festives et pèlerinage sur la tombe de l’artiste à Buenos Aires.

9 juillet : Jour de l’Indépendance. Après 16 années de lutte armée, le congrès de Tucumán déclare enfin l’indépendance officielle en 1816.

17 août : Commémoration de la mort du général San Martín (1778-1850). Le libérateur de l’Argentine a contribué avec l’Armée des Andes à la libération de nombreux pays du continent. Il meurt en France, chassé pour raisons politiques d’une nation qu’il a fait naître en 1850. Sa dépouille repose depuis 1880 dans la cathédrale de Buenos Aires.

Août : rituel de Pachamama, à Humahuarca (province de Jujuy). Voir rubrique Conseils pour se Fondre dans le Décor

Mi-octobre : Jour de Christophe Colomb. Effective en Espagne, aux États-Unis (fête nationale depuis 1937) et en Amérique latine, cette fête célèbre la découverte du Nouveau Monde par le navigateur. En Argentine, elle est baptisée “Journée de la Diversité culturelle”, symbole d’une société métissée, mais unie. La date de cette fête change d’une année sur l’autre.

25 novembre : Jour de la souveraineté argentine. Rend hommage à la victoire de l’Argentine après la bataille d’Obligado contre l’alliance franco-anglaise en 1845. Les gouvernements européens récusant alors la souveraineté du jeune état sur le fleuve Paraná.

Novembre : Jour de la tradition. Une fête en l’honneur de la culture gaucho. Démonstrations équestres et asados géants marquent les festivités.

6 Décembre : Dia Nacional del Gaucho, fête en l’honneur des gardiens de troupeaux.

11 décembre : Le jour du tango a lieu le jour de la naissance de Carlos Gardel, pape du tango. Ce jour-là, des milongas improvisées ont lieu partout dans la capitale.

D'une manière générale, pour visiter l’ensemble du pays, les périodes les plus favorables sont l’automne austral (mars-avril) et le printemps austral (octobre-novembre)

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.