Peuples et institutions

24/01/2015

Politique

La république fédérale est régie par la Constitution de 1853 dont la dernière révision date de 1994. Le président est élu pour quatre ans au suffrage universel direct. Il peut renouveler son mandat une fois. Il doit obtenir au premier tour plus de 45 % des voix ou 40 % s’il dépasse de 10 % les votes acquis au 2e candidat. Chef de l’état et du gouvernement, il détient le pouvoir législatif et exécutif.

La république est composée de 23 provinces et de la capitale fédérale de Buenos Aires. L’exécutif fédéral est élu pour quatre ans au suffrage universel direct. Toutefois, selon la Constitution, l’état central reste le maître d’œuvre des affaires extérieures, de la défense et de l’économie.

Économie

Croissance : 3 % en 2013.
Taux de chômage : 6,8 % en 2013.
Déficit public : 4,3 % en 2012.

26e puissance économique mondiale et 3e d’Amérique latine, l’Argentine a connu une croissance forte cette dernière décennie (7 %). Pilier de l’économie, le secteur agricole et agroalimentaire (9 % du PIB) a représenté près de 25 % de ses exportations. Des mesures protectionnistes (fortement contestées par l’OMC) mises en place en 2011 ont permis de dégager un excédent sur la balance commerciale. Mais le pays demeure dépendant de sa dette abyssale contractée auprès de fonds spéculatifs américains (9,7 Mds USD de dettes). Une inflation élevée (28 %), la pénurie d’infrastructures dans l’énergie et les transports, l’économie parallèle pénalisent son redressement.

Elle parie aujourd’hui sur le Mercosur (marché commun du continent) et les solidarités économiques régionales.

L’Argentine est membre du G20 et entretient avec la Chine d’excellentes relations (2e partenaire commercial) et la Russie.

Peuples

85 % de la population est d’origine européenne, mais 65 % aurait conservé des gènes amérindiens dans son ADN ! Il est vrai que les premiers colons espagnols débarquèrent il y a cinq siècles ! Ce groupe métissé est appelé mestizos tandis que les habitants de souche hispano-africaine portent le nom de mulatos. Malgré une persécution historique, les Indiens (toutes ethnies confondues) représenteraient plus de 10 % de la population. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.