Nos petits secrets dans le Nord-Ouest argentin

10/02/2015

Les quebradas de las Conchas

L’un des sites naturels remarquables du Nord-ouest argentin fut autrefois un océan ! Vestige de ce passé  submergé, la Médanos où les collines de sable blanc se couvrent d’une forêt de pins. Conchas signifiant « coquillages » confirme l’hypothèse d’un océan disparu à la faveur de l’émergence de la cordillère des Andes. Les fonds marins révélés forment aujourd’hui des concrétions aux mille et une nuances, aux formes curieuses, malmenées par des millions d’années d’érosions hydrique et éolienne, baptisées en outre de surnoms évocateurs : le crapaud, la gorge du diable…

Le village d'Iruya

Aux confins du Nord-ouest argentin, frôlant la frontière bolivienne, le village d’Iruya symbolise le village andin colonial : une église, des ruelles aux maisons sobres, des toits à double pente couverts de chaume, des jardins en terrasse. Niché sur les flancs des montagnes vertigineuses de la Sierra de Santa Victoria à 2 780 m d’altitude, il abrite 4 800 habitants. Les suris (de la famille des autruches), condors, vigognes se moquent bien des vertiges humains dans les pentes abruptes où sont taillées les routes. Mais ils sont ici visibles, ainsi que parfois le puma.

La balade à cheval à Purmamarca

Purmamarca qui signifie « lieu de la terre vierge » est précédé d’un long défilé rocheux, el cerro de los Siete Colores, aux roches veinées de couleurs douces : mauves, roses, terres de Sienne. Préservé par un classement au patrimoine de l’Unesco, le village comme la vallée de l’Humahuaca était une halte sur le Camino Inca, une voie commerciale multimillénaire qui relie la source du río Grande dans la cordillère des Andes au río Léone, 150 km plus au sud. Le village se fond dans le paysage, pourvu de maisons de pisé et de bois de cactus. Pour retourner sur les traces des pionniers andins ou espagnols, il est possible d’effectuer une randonnée équestre ou pédestre.

El Porvenir, bodega de Cafayate

Depuis trois générations, la famille Marcuzzi entretient un vaste domaine viticole. Elle a fait le choix, il y a une dizaine d’années de restaurer un vignoble ancien de torrontés et de tannat pour produire de meilleurs crus. Des efforts sont en outre menés pour rendre la viticulture plus respectueuse de l’environnement. La cave El Porvenir de Cafayate contient quatre cent barriques de chêne américain et français dédiés au vieillissement des vins. 

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.