Lexique de survie en Argentine

30/01/2015

À savoir

Vos s’utilise à la place du tú espagnol. Il est suivi du verbe conjugué à la deuxième personne du pluriel sans le « i ».

Ainsi : tú vienes (tu viens) devient vos venís en argentin. Le vosotrosvous ») devient ustedes (utilisé pour le vouvouiement en Espagne).

On prononce les ll et y « ch ». Ainsi, me llamo (je m’appelle) se prononce « mé chamo » et non « méyamo ». 

Au minimun

Bonjour : Buenos días (avant midi)/ buenas tardes (à partir de midi)

Au revoir : Hasta luego / chau à Buenos Aires, adaptation locale du ciao italien.

Oui / non : Si / no

S’il vous plaît : Por favor

Merci : Gracias

Bravo !

Buenos Aires dispose de son propre dialecte : le porteño (qui signifie « du port ») dont voici un petit lexique :

Boleto et pasaje : billet, ticket

Colectivo : bus de ville

Subte : métro

Mina : une jolie jeune fille

Pucho : clope / cigarette

Boludo : idiot, crétin (un peu vulgaire mais s’utilise dans un usage amical)

Épatez vos amis

Che (tché) est le tic de langage caractéristique des Argentins, il marque la surprise, l’exclamation, l’étonnement… C’est devenu le surnom d’Ernesto Guevara, l’Argentin révolutionnaire.

Gaucho désigne les cowboys d’Argentine (tout comme en Uruguay, Paraguay et au Chili). Le terme aurait pour origine huacchusolitaire » en quechua) ou gachopaysan » en gitan).

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.